Takeda reprend le Brésilien Multilab

Le laboratoire japonais multiplie les opérations de croissance externe. Il vient de signer un accord pour mettre la main sur le Brésilien Multilab pour environ 200 millions d'euros.
Partager
Takeda reprend le Brésilien Multilab
Ventes de Takeda par régions en 2011

Takeda a décidément soif d'acquisitions. Il vient d'amorcer sa troisième opération de croissance externe en l'espace de quelques mois. Cette fois, le laboratoire japonais a jeté son dévolu sur la société brésilienne Multilab Indústria e Comércio de Produtos Farmacêuticos. Un accord a été signé entre les deux groupes concernant la reprise de Multilab par la filiale brésilienne Takeda Farmacêutica Brasil. L'opération devrait être conclue d'ici septembre. Le groupe japonais déboursera 500 millions de reals (200,3 M€) et pourrait mettre sur la table 40 millions de reals supplémentaires en tant que paiements d'étape. L'offre est de taille pour Multilab, dont les ventes se sont élevées à 140 millions de reals en 2011. Son chiffre d'affaires affiche une croissance de 20 % depuis 2009, pour un effectif actuel d'environ 650 salariés. Le laboratoire dispose d'un siège social et d'un complexe de production à São Jerônimo, dans l'État de Rio Grande do Sul. Spécialisé dans les médicaments génériques et les produits OTC, Multilab commercialise notamment Multigrip, un médicament sans ordonnance phare au Brésil, utilisé pour soigner les rhumes et grippes. Cette reprise permettrait à Takeda d'intégrer le top 10 des sociétés pharmaceutiques brésiliennes et d'étoffer son portefeuille dans ce pays. Actuellement, le groupe nippon vend des produits sous ordonnance ainsi que des OTC au Brésil, comme l'analgésique Neosaldina, le médicament pour la digestion Eparema ou encore l'antibactérien Nebacetin. « Cette acquisition renforce significativement la position de Takeda au Brésil, qui est la sixième zone économique mondiale, et la plus grande en Amérique du Sud », se réjouit Jostein Davidson, responsable des opérations commerciales pour les marchés émergents de la société japonaise. « Le Brésil est notre deuxième plus grand marché émergent, juste après la Russie en terme de ventes et l'acquisition de Multilab signale clairement notre intention de devenir un acteur significatif à la fois au Brésil et dans les autres marchés à forte croissance », ajoute-t-il. Pourtant, ce pays reste encore très minoritaire dans les ventes du groupe. Les Amériques, hors États-Unis, ont représenté 1 % du chiffre d'affaires total, à 13 milliards de yens (132,7 M€, voir graphe). En dehors du Brésil, sur le continent américain Takeda est aussi implanté au Canada et au Mexique (R&D et commercialisation), ainsi qu'aux États-Unis. Il avait d'ailleurs récemment renforcé sa présence dans cette zone, via la reprise de l'Américain URL Pharma en avril (CPH n°589) pour 800 M$ (645,1 M€). En 2011, Takeda avait aussi signé l'une des plus grandes opérations de rachat de l'année dans le secteur pharmaceutique, mais cette fois-ci sur le Vieux Continent. Il s'était emparé du Suisse Nycomed en mai 2011 pour la colossale somme de 9,6 Mrds € (CPH n°551). Une stratégie de croissance externe qui vise à regonfler ses ventes américaines et européennes, en perte de vitesse l'an dernier, tout en continuant d'étendre ses ventes hors Japon.

« Le Brésil est notre deuxième plus grand marché émergent »

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS