Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Taïwan fait trembler l’électronique

Ridha Loukil ,

Publié le

Taïwan fait trembler l’électronique
Le fondeur TSMC a dû reporter ses livraisons.

Le tremblement de terre qui a secoué Taïwan le 6?février risque d’affecter l’industrie du monde entier. Il a touché deux usines de puces électroniques d’UMC, trois usines de semi-conducteurs de TSMC et deux usines d’écrans LCD d’Innolux. Les fondeurs UMC et TSMC assurent près des deux tiers de la fabrication mondiale de puces en sous-traitance, tandis qu’Innolux représente le troisième fabricant d’écrans plats dans le monde, derrière les coréens LG et Samsung. L’impact du séisme s’avère plus important que prévu. TSMC paraît particulièrement déstabilisé. S’il ne déplore aucun dégât majeur, il peine à remettre ses sites touchés en état de production normale. Si bien qu’il prévoit des retards de livraison de cinquante jours. Certaines livraisons importantes, attendues au premier trimestre, vont être décalées au second trimestre. C’est inquiétant car TSMC détient la moitié du marché mondial des services de fabrication de puces et ses clients se comptent par centaines. Ces retards auront des effets considérables sur la chaîne logistique mondiale. De quoi pénaliser toutes les industries dépendant de l’électronique, de l’informatique aux télécoms, en passant par l’automobile, l’aérospatial ou l’électroménager. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle