Tablettes Windows 8 : une percée d'abord auprès des entreprises

L'institut d'étude Gartner estime qu'avec Windows 8, Microsoft atteindra 12% de parts de marché d'ici à quatre ans. Une percée somme toute modeste pour le géant de Redmond. Ses tablettes Windows 8 devaient d'abord s'imposer auprès des entreprises. Le grand public restera encore majoritairement séduit par Android et iOS.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tablettes Windows 8 : une percée d'abord auprès des entreprises

Le chemin sera encore long pour Microsoft avant de s'imposer sur le marché des tablettes où Apple et Google resteront les acteurs dominants. Telle est la prédiction de l'institut Gartner qui table sur seulement 4% de part de marché pour Windows sur le segment des tablettes en 2012. L'arrivée de Windows 8, a priori fin 2012, sera le ticket d'entrée de Microsoft sur ce nouveau marché. Mais Gartner n'anticipe pas une entrée fracassante de la firme de Redmond. En 2016, ses parts de marché lorgneront avec les 12%, pas plus.

"Les tablettes sont beaucoup plus proches de l'univers des smartphones que de celui du PC. Il y a aujourd'hui une réelle connexion entre le succès d'un OS sur smartphones et sur tablettes", explique à L'Usine Nouvelle, Roberta Cozza, directeur de recherche chez Gartner. "Or, la marque Windows est particulièrement faible sur le marché de la téléphonie mobile."

En 2011, Windows Phone ne représentait que 2% du marché mondial des smartphones en volume contre 46% pour Android et 19% pour iOS. Pour 2012, Gartner estime que Microsoft devrait représenter quelque 8% du marché des smartphones. Cela représente une progression notable, mais laisse Windows encore loin de ses concurrents. Ce n'est qu'en 2015 qu'il devrait tirer son épingle du jeu et atteindre les 20%, grâce notamment au soutien de Nokia, désormais partenaire de Microsoft pour le développement de Windows Phone.

Les tablettes Windows retenues d'abord par les pros

Autre élément expliquant les prédictions de Gartner : "La percée de Windows dans l'univers des tablettes se fera d'abord principalement sur le marché des entreprises et non sur celui, plus large, du grand public", estime Roberta Cozza. Ce sont prioritairement les responsables informatiques qui devraient retenir Windows comme OS pour leur flotte mobile, estime l'institut. Microsoft entretien de solides contacts avec l'univers professionnel, du fait de ses contrats déjà passés autour des PC et autres serveurs. Les DSI pourraient donc être séduits par un écosystème homogène, intégrant Windows de bout en bout.

En 2015 : 35% des tablettes seront achetées par les entreprises
Gartner prévoit que le marché des tablettes double entre 2011 et 2012. Cette année, il pourrait atteindre 119 millions d'unités vendues. En 2016, ce chiffre pourrait grimper à 370 millions. L'institut d'études précise également que les achats de tablettes par les entreprises devraient représenter 35% des volumes écoulés à l'horizon 2015. "La plupart de ces tablettes seront possédées par les employés, selon le principe du BYOD (Bring your own device)", précise Gartner.
Reste que pour voir ses parts de marché grimper, Microsoft devra également séduire le grand public. Et c'est là son plus gros challenge. Outre son déficit de popularité dans l'univers mobile, Gartner pointe une autre faiblesse de Microsoft : le catalogue réduit des applications pour Windows Phone, qui risquent d'être tout aussi pauvre dans sa déclinaison pour tablettes. "Il faudra que Microsoft propose beaucoup plus d'applications pour ses tablettes qu'il ne l'a fait pour Windows Phone s'il veut avoir une chance de se développer sur ce nouveau marché", poursuit Roberta Cozza.

Rappelons qu'aujourd'hui, l'App Store d'Apple héberge quelque 550 000 applications, contre 450 000 pour Google Play, le kiosque Android, et seulement 80 000 pour le Windows Phone Marketplace.

Jouer la carte des partenaires

Gartner a tout de même identifié quelques points forts concernant Windows et son arrivée sur le marché des tablettes. Il y a bien entendu la synergie avec l'univers Windows, c'est-à-dire pour l'utilisateur la possibilité de retrouver une interface déjà maitrisée. Un argument que Microsoft a souvent mis en avant pour Windows Phone, mais qui n'a pas tant convaincu.

Autre atout, cette fois irréfutable : les partenariats liant Microsoft aux principaux constructeurs informatiques. Ils devraient ainsi suivre le géant de Redmond sur le marché des tablettes, ce qui permettra d'avoir rapidement une gamme large de produits. Dell a ainsi déjà indiqué qu'il proposera plusieurs tablettes Windows 8, d'abord pour le segment des entreprises. Nokia devait également proposer au moins une tablette Windows 8, peut être dès cette fin 2012.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS