Syndicats et direction d’ArcelorMittal Florange proches d’un accord

Les organisations syndicales d'ArcelorMittal de Florange (Moselle) sont sorties satisfaites des négociations marathon qui se sont déroulées dans la nuit du mercredi 29 mai au jeudi 30 mai. L’accord sur le volet social de l’arrêt des hauts-fourneaux, qui entraîne 780 suppressions de poste, devrait être conclu le 7 juin.

Partager

Syndicats et direction d’ArcelorMittal Florange proches d’un accord

La mobilisation massive et pacifique des salariés, l’unité syndicale retrouvée et la volonté de dialogue affichée par la direction auront porté leurs fruits : les négociations sur le volet social de la fermeture de la filière liquide d’ArcelorMittal ont débouché dans la nuit du 29 au 30 mai sur les prémisses d’un accord qui devrait être définitivement validé le 7 juin.

Mesures d'accompagnement financières et sociales

Les salariés mutés au "finishing" (filière froide) bénéficieront durant un an d’une indemnité compensatrice garantissant le maintien intégral de leur salaire, puis bénéficieront des accords existants les plus favorables. La direction s’engagera à accompagner les salariés quittant volontairement le service posté. Une prime d’accompagnement de la mobilité interne sera versée en deux temps (2 600, puis 1 000 euros) aux salariés s’engageant dans un parcours d’intégration.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des mesures complémentaires de tutorat prévoient une prime de 500 euros pour les salariés "parrains". Les salariés volontaires pour une mobilité de plus de 60 km de distance percevront une prime équivalant à trois mois de salaire. Une prime équivalant à douze mois de salaire sera versée aux salariés pouvant faire valoir leurs droits à la retraite au cours des douze prochains mois. Des mesures d’aménagement de fin de carrière s’appliqueront aux salariés ayant acquis les droits à la retraite à taux plein entre avril 2014 et décembre 2015.

Présentant un front quasi unis, la CFDT, la CGT, FO et la CFE-CGC reconnaissent de considérables avancées, alors même que la précédente réunion de négociation, le 17 mai, avait tourné court.

Pascale Braun

Pascale Braun (Lorraine)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS