Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

SVA Jean Rozé reprend 507 des 755 salariés de l'abattoir Gad situé à Josselin

, , , ,

Publié le

La filiale du groupement Intermarché a l'intention de reprendre 507 des 755 salariés de l'abattoir de porcs implanté à Josselin (Morbihan). Un plan de sauvegarde de l'emploi va être mis en place pour 250 à 300 salariés qui vont être licenciés.

SVA Jean Rozé reprend 507 des 755 salariés de l'abattoir Gad situé à Josselin © Janphi63 - Flickr - C.C

C'est dans le cadre du comité central d'entreprise tenu lundi 29 septembre à Rennes que le liquidateur judiciaire a informé les délégués du personnel de l'abattoir Gad des conditions de l'offre de reprise déposée jeudi dernier par la société SVA Jean Rozé (Vitré, Ille-et-Vilaine) auprès du tribunal de commerce de Rennes.

La filiale d'Intermarché a l'intention de racheter les actifs corporels et incorporels de l'abattoir Gad SAS situé à Josselin (Morbihan). Ce projet s'accompagne de la reprise de 507 des 755 salariés du site d'abattage. Pour les autres, soit 250 à 300 salariés si l'on y intègre l'unité de produits salés et fumés située à Lampaul-Guimiliau (Finistère) qui emploie 58 personnes actuellement sans offre de reprise, un plan de sauvegarde de l'emploi va être mis en place.

Modernisation du site de Josselin

D'ores et déjà, le groupe coopérarif Cecab (Theix, Morbihan), l'actionnaire sortant de Gad propose 155 postes. 77 d'entre eux sont situés en Bretagne, 62 ailleurs en France. SVA Intermarché annonce aussi son intention d'investir 20 millions d'euros à Josselin pour moderniser le site.

Le tribunal de commerce de Rennes statuera le 13 octobre concernant le projet de rachat des actifs. Le groupe Saria se propose de reprendre l'unité de production de graisses animales de Gad située à Lampaul-Guimiliau (Finistère), elle emploie 13 salariés.

Rappelons que Gad a fermé il y a un an son abattoir de porcs de Lampaul-Guimiliau, 880 salariés ont été licenciés.

Stanislas du Guerny

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle