Suzuki brise son partenariat avec Volkswagen

[ACTUALISE] - Rien ne va plus entre le constructeur allemand et son homologue japonais. Le groupe japonais Suzuki annonce le 12 septembre qu’il rompt son partenariat avec le numéro un de l’automobile en Europe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Suzuki brise son partenariat avec Volkswagen

Fini donc l’accord industriel et capitalistique noué en 2009 entre les deux géants de l’automobile. Suzuki estime qu’il est désormais "difficile de mettre en œuvre de manière concrète les partages de technologie qui présidaient jusque là" dans le cadre de cet accord. Le groupe japonais estime "qu'il doit pouvoir prendre des décisions de façon indépendante pour continuer de maintenir sa bonne place sur les marchés japonais et indien des voitures de petit gabarit". Une position difficile à appliquer selon lui car le constructeur allemand semble revendiquer un rôle actif dans la direction des affaires.

Cette rupture intervient au lendemain des révélations faites par Volkswagen concernant le viol par la japonaise du dit contrat.
En effet, le constructeur allemand estime que son partenaire japonais a enfreint leur partenariat, "en continuant de se fournir auprès de Fiat pour ses moteurs diesel". Une initiative qui allait contre l’accord conclu entre eux et par lequel Volkswagen était monté à 19,9% dans le capital du japonais.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Suite à la déclaration de Suzuki, le constructeur allemand a indiqué qu'il ne comptait pas rompre ses liens avec le japonais et se dit toujours intéressé par la poursuite du partenariat.

Le groupe allemand n’a pas réclamé la rupture du partenariat le 11 septembre mais lui a fixé un ultimatum pour qu’il parvienne à rompre les échanges en cours avec le constructeur italien, concurrent direct de Volkswagen.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS