Suspicion de maladies professionnelles dans une filiale de PSA et Renault

Une perquisition a été menée le 12 mars dans les locaux du fabricant de moteurs la Française de mécanique. Un groupe qui appartient à PSA et Renault.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Suspicion de maladies professionnelles dans une filiale de PSA et Renault

Dans le cadre d’une enquête, le juge d’instruction de Béthune et des policiers de la PJ de Lille se sont rendus sur le site du fabricant à Douvrin. Une visite liée au dépôt de plainte en 2011 de salariés accusant leur employeur de les avoir exposés à des produits nocifs, selon une source judiciaire.

Dans le détail, trois salariés ont souffert à partir de septembre 2009 de pathologies sévères, type cancer ou asthme. Ils avaient alors attaqué leur employeur. Ils justifiaient leur démarche par la manipulation et donc l’absorption pendant une trentaine d’années de produits hautement toxiques, comme le formaldéhyde, le benzène ou le trichloréthylène.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au total, selon Jean-Luc Lenglen, président de l'association Agir pour la prévention des maladies professionnelles (APMP), six salariés ont porté plainte dans ce cadre au total.

La sécurité sociale a reconnu pour trois d’entre eux leurs maladies comme des maladies professionnelles. "Des procédures sont en cours à cet égard concernant un salarié en vie et deux salariés décédés", a-t-il précisé.

Pour l’heure, un porte-parole de l’entreprise assure que "les policiers se sont fait remettre des documents relatifs aux politiques de sécurité et de santé dans l'entreprise. La perquisition s'est déroulée courtoisement".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS