Quotidien des Usines

Sursis sous condition pour Zénitel France

,

Publié le

Social


Réunis en assemblée générale extraordinaire le 26 mai dernier, les actionnaires de Zenitel Wireless France, société d'ingénierie en télécommunication qui emploie 41 salariés répartis entre Illange (Moselle) et Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont rejeté l'hypothèse de la dissolution de la société, qui figurait à l'ordre du jour.
Maison mère de la société française, le groupe belge Zénitel, qui emploie 650 salariés, a consenti un abandon de créances de deux millions d'euros pour éviter la liquidation à sa filiale, qui présentait en 2004 des pertes de 3,6 millions d'euros pour 4 millions d'euros de chiffre d'affaires. La consultation du comité d'entreprise, qui s'achèvera le 8 juillet, pourrait déboucher sur une vingtaine de suppressions de poste. Zénitel envisage d'ores et déjà une nouvelle restructuration si sa filiale française n'engrange pas un montant de 4 millions d'euros de commandes d'ici à octobre prochain.
De notre correspondante en Lorraine, Pascale Braun

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte