Sursis de 15 jours pour le repreneur suisse de la moto Voxan

Capital

Partager

Vendredi dernier, le Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand a bien voulu accorder face à la bonne volonté affichée par les représentants du holding suisse Tectagon AG, un ultime délai de 15 jours (jusqu'au 5 avril) pour finaliser son acquisition du seul fabricant français de motos, Voxan.

A cette date, les chèques pour le paiement du stock et du fond de commerce, ainsi que l'acte de constitution de la société chargée d'administrer Voxan, devront avoir été remis à l'administrateur judiciaire. Celui-là même qui avait envoyé une requête en demande d'annulation du plan de cession.

Tectagon a profité de cette audience pour venir en force à Clermont-Ferrand (Puy de Dôme) présenter la future équipe, qui devra faire de Voxan une marque internationale. Le futur P-DG de Voxan Motors SAS sera un proche de la famille Ferrari, Marcello Niederhäusern. Il sera assisté par un ancien de chez Ferrari et de Maserati, l'anglais Neville Woodcock.

Une trentaine de salariés, réunis devant le tribunal, ont mis en parallèle la passion déployée pour faire de Voxan une marque reconnue et « la méfiance » que leur inspire le repreneur suisse dont ils dénoncent le « flou total » des intentions, alors que la production est arrêtée depuis fin 2001.

De son côté, Christian Binot, membre du bureau du groupe MerkerYshima (auquel appartient Tectagon), qui pilote le dossier de rachat de Voxan, a assuré le tribunal que la société nécessaire à la finalisation de la procédure de cession serait constituée dans la première semaine d'avril.

Voxan, dont le lancement et la création de la gamme avait nécessité un investissement de 23 millions d'euros, a été cédée pour la somme de 760 000 euros.

Vincent RIBEROLLES

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS