Quotidien des Usines

Sursis accordé pour SEB-Cerf

, , ,

Publié le

Reprise. La société SEB-Cerf, spécialisée dans la production de steaks-hachés, s’est vu accordé au vu de propositions sérieuses émanant de repreneurs potentiels, un délai supplémentaire d’un mois par le tribunal de Thionville, soit jusqu’au 14 novembre prochain.

L’entreprise, incriminée au printemps dans l’affaire des steaks-hachés contaminés par la bactérie E.coli s’était retrouvée placée en redressement judiciaire début juin. A la fin de ce même mois, Guy Lamorlette, PDG de SEB-Cerf, avait déposé le bilan de sa société auprès du tribunal de commerce.
Les steaks impropres à la consommation provenaient du site Saint-Dizier (Haute-Marne), mais après analyses, il avait été démontré que le site de transformation de viande n’était en rien responsable de la contamination. Le problème provenait d’Allemagne, pays d’origine de la viande.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte