Sursis accordé pour SEB-Cerf

Partager

Reprise. La société SEB-Cerf, spécialisée dans la production de steaks-hachés, s’est vu accordé au vu de propositions sérieuses émanant de repreneurs potentiels, un délai supplémentaire d’un mois par le tribunal de Thionville, soit jusqu’au 14 novembre prochain.

L’entreprise, incriminée au printemps dans l’affaire des steaks-hachés contaminés par la bactérie E.coli s’était retrouvée placée en redressement judiciaire début juin. A la fin de ce même mois, Guy Lamorlette, PDG de SEB-Cerf, avait déposé le bilan de sa société auprès du tribunal de commerce.
Les steaks impropres à la consommation provenaient du site Saint-Dizier (Haute-Marne), mais après analyses, il avait été démontré que le site de transformation de viande n’était en rien responsable de la contamination. Le problème provenait d’Allemagne, pays d’origine de la viande.

0 Commentaire

Sursis accordé pour SEB-Cerf

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS