Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[En images] Le futur avion de combat de la Corée du Sud est équipé de missiles... européens

Nicolas Robertson , ,

Publié le , mis à jour le 03/07/2018 À 22H00

Vu sur le web L’agence d’acquisition d’armes sud-coréenne (DAPA) a dévoilé le 29 juin les premières images de son futur avion de combat, le KF-X fighter. Elément notable, l’appareil était équipé de missiles européens lors de la présentation.

[En images] Le futur avion de combat de la Corée du Sud est équipé de missiles... européens
Le futur avion de combat sud-coréen, le KF-X fighter
© Korea Aerospace Industries

Près de 30 mois après le lancement de son programme de développement d’avions de chasses en janvier 2016, l’agence sud-coréenne en charge du développement des acquisitions de défense (The Defense Acquisition Program Administration, ou DAPA) a dévoilé le 29 juin sa première version du bimoteur, relate le site américain Defense News.

Jung Kwang-sun, le directeur du programme KF-X de l’agence, prévoit un design définitif en septembre 2019 et le début de la production des prototypes dans la foulée. L’une des surprises lors de la présentation fut la présence, sous le fuselage, de 4 missiles Meteor longue distance air-air développés par l’entreprise européenne MBDA. Ce serait une première.

Les missiles américains toujours sur les rangs?

La DAPA préférait dans un premier temps équiper ses futurs avions avec des missiles américains. Néanmoins, le gouvernement américain n'aurait pas encore approuvé la licence d’exportation des missiles Raytheon-built AIM-120 et AIM-9 Sidewinder, d’après des officiels du DAPA. Un membre de l’agence de défense sud-coréenne a affirmé que l’organisme était toujours ouvert à la possibilité d’intégrer des missiles américains. En effet ces derniers sont moins coûteux et plus facilement intégrables à l’appareil que les missiles européens. Dans le cas de signes positifs de la part des Etats-Unis, l’agence sud-coréenne s’est dite ouverte à toutes discussions.

Le développement du KF-X est mené par la DAPA, affiliée à l’agence de défense et de développement, ainsi que par l’industrie aérospatiale coréenne avec un partenariat global avec l’Indonésie. Ce pays a par ailleurs l’obligation de participer à hauteur de 20% du coût de développement.

Le projet à pour but de produire plus de 120 appareils de combats afin de remplacer les avions F-4s et F-5s vieillissants. Un premier vol est prévu en 2022 s’accompagnant d’une période d’essai et d’évaluation jusqu’en 2026.

Réagir à cet article

4 commentaires

Nom profil

04/07/2018 - 18h35 -

Quelles parts seront de conception coréenne ? La cellule et l'électronique probablement, pour les réacteurs l'investissement est démesuré mais alors qui en seront les fournisseurs, les USA seront des partenaires casse-couille sur l'export, le choix des britanniques de chez rolls royce sur ce point est préférable , Safran est aussi un bon candidat vous voudriez bien leur poser la question ? Autrechose , J'ai pas vu d'article à propos du rapport de la cours des comptes américaines qui dénombre encore presque 1000 défauts dont une bonne centaine de critique sur le F35 et que en conséquent la production est arrêtée jusqu'à ce qu'ils soit corrigé.
Répondre au commentaire
Nom profil

04/07/2018 - 16h05 -

Les "agressors" ont une déroutant ressemblance avec le Rafale...
Répondre au commentaire
Nom profil

04/07/2018 - 12h07 -

Et sur l'illustration, il tire sur des Rafale (!..), comme quoi il ne faut pas trop donner de crédit aux images de synthèse.
Répondre au commentaire
Nom profil

03/07/2018 - 13h50 -

Le missile Météorite n'existe pas dans le catalogue produits MBDA. Il s'agit du missile Meteor !!!!
Répondre au commentaire
Nom profil

04/07/2018 - 10h54 -

Il me semble que ce bel avion coréen équipé de missile Meteor de MBDA est en train de pulvérisé des Rafales .... Je ne sais pas dans ce cas quel est l'élément le plus notable de cette présentation :-)
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle