Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Sur sa lancée, le Qatar valide une commande de 50 Airbus A321neo et 30 en option

Aurélie M'Bida , ,

Publié le

Bonne nouvelle Après plus d'un an de tergiversations autour de retards de livraison et de performance de moteurs, le Qatar signe finalement la conversion de sa commande de 80 A320neo en 50 A321neo et 30 en option, à l'occasion du déplacement d'Emmanuel Macron au Qatar.

Sur sa lancée, le Qatar valide une commande de 50 Airbus A321neo et 30 en option © Airbus S.A.S 2011

Une moisson de contrats. Le Rafale, des véhicules blindés, le métro, et des avions de ligne, comme prévu le président de la République ne sera pas déplacé en vain au Qatar ce jeudi 7 décembre. L'Emirat du Golfe vient de commander 50 appareils de type Airbus A321neo et poser une option pour 30 appareils supplémentaires, a confirmé l'avionneur européen. Cette commande valide la décision prise par Qatar Airways, en janvier dernier, de modifier sa commande de quelque 80 A320neo pour prendre à la place des A321neo, plus grands.

Qatar Airways a refusé de prendre livraison d'au moins quatre A320neo depuis décembre 2015 en dénonçant des problèmes de performance des moteurs Pratt & Withney de la première version de l'appareil. Ceux-ci ont engendrés des retards dommageables pour la compagnie qatarienne, qui a un temps envisagé de se tourner vers le 737 MAX de Boeing si le problème n'était pas résolu. Mais Airbus et la compagnie aérienne ont finalement réussi à trouver un terrain d'entente avec ce "switch" de modèles. Le président de Qatar Airways, Akbar al Baker, a ainsi indiqué dès la fin 2016 que Qatar Airways voulait prendre livraison des A321 à partir de 2018 et envisageait de modifier la commande des moteurs au bénéfice de CFM, une coentreprise entre General Electric et Safran. La compagnie a ainsi refusé d'accepter des avions motorisés par Pratt & Whitney, filiale d'United Technologies, affirmant qu'ils nécessitaient un délai d'allumage supplémentaire dans certaines conditions.

L'A321neo, plus grande version du monocouloir vedette d'Airbus, a effectué son vol inaugural en février dernier. Mais en décembre, le groupe a reporté de trois mois la livraison de son premier A321neo à la compagnie Hawaiian Holdings.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus