Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Sur les pavés, la plage – La plage oubliée du World trade center

Guillaume Dessaix , , ,

Publié le

Sur les pavés, la plage – La plage oubliée du World trade center
Grain de blé, grain de sable, grain de folie, New York City.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Sous le soleil d’août 1982, le tracteur balaie les premiers épis de blé. Dans l’air chaud, entre les Twin towers et l’Hudson, Agnes observe avec attention sa récolte. Sous le soleil de juillet 1983, Chris Calori et David Vanden-Eynden paressent sur le sable chaud sous un parasol bricolé et pensent à leur avenir d’architectes. Scènes improbables pour les badauds égarés. Moins pour les habitués de ce no man’s land éphémère aux confins de Manhattan.

Des tours jumelles, des immeubles adjacents, des tunnels d’alimentation d’eau... Le développement du quartier d’affaires World trade center fut un chantier de longue haleine ces dernières années. Les quais délabrés ont été recouverts des centaines de tonnes de roches, gravats et sable excavés. Cette étendue de sable donne désormais des allures de plage sans vague à ce morceau de terre vierge. Les New-Yorkais les plus aventureux franchissent la West side highway puis une barrière précaire pour s’installer sur ce terrain abandonné aux idées les plus farfelues. Au fil des années, le jardin d’Éden devient le lieu privilégié du farniente, du jogging et du beach-volley. Mais aussi des esthètes. Certains s’essaient à la sculpture, à la danse, aux performances corporelles. Un Cluedo grandeur nature y est organisé, après un rassemblement de 200 000 pacifistes contre le programme nucléaire américain. En mai 1982, l’artiste Agnes Denes entame son premier grand projet : aménager une antithèse aux quartiers de Wall street et du World trade center. À leurs pieds, sur 4 000 mètres carrés, l’artiste recouvre une partie de la plage de terre végétale et installe un système d’irrigation. Épaulée par des dizaines de volontaires, elle sème du blé et veille au grain. Des journées de seize heures et quatre mois pour dénoncer l’argent roi, la faim dans le monde et la mauvaise utilisation des sols.

Le vent de liberté retombe lorsqu’une forêt de buildings voit le jour. Le projet de Battery park city se déploie. Agnes globe-trottise pour offrir son blé dans le monde entier. Chris et David vont se lancer dans la conception graphique et dessiner le système d’orientation des piétons pour la ville de Washington, des panneaux de signalisation pour New York, une enseigne pour la compagnie ferroviaire Amtrak... et recevoir une pluie de récompenses. Grain par grain, la plage disparaît sous le béton. L’été s’achève, et avec lui la parenthèse enchantée. Retour à la réalité.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle