Sur le site PSA d'Aulnay-sous-Bois, la réindustrialisation est en marche

La toute dernière Citroën C3 est sortie ce 25 octobre de la chaîne d'assemblage de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. A l'aune de la fermeture définitive du site, les questions de réindustrialisation et de reclassement des salariés occupent les esprits.

Partager
Sur le site PSA d'Aulnay-sous-Bois, la réindustrialisation est en marche

"Il faut faire de ce site l'exemple de ce que veut l'Etat en matière de réindustrialisation". Pour Gérard Ségura, le maire PS d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), l'heure est à l'avenir du site industriel de PSA après l'assemblage de la toute dernière Citroën C3 sur les chaînes de l'usine ce 25 octobre.

"On ne peut pas brader les 165 hectares de ce site, les pouvoirs publics doivent faire en sorte que ce plan (de réindustrialisation) aille au bout", a-t-il martelé.

Philippe Dorge, le DRH du groupe PSA Peugeot Citroën, l'affirme, "sur la période 2014-2015, Aulnay peut compter sur l'arrivée de quatre entreprises en plus d'ID Logistics sur le site, dans les domaines de l'éco-industrie, de la mobilité ou encore de l'entretien du matériel roulant ferroviaire". Mais le cadre du groupe automobile le rappelle, "PSA reste maître d'œuvre dans les projets de réindustrialisation" d'Aulnay.

Si le site ne fabriquera plus de véhicules, "il y aura une activité industrielle jusqu'à début 2014, dans le ferrage et la fabrication de pièces de rechange", détaille Philippe Dorge.

"la restructuration industrielle rapportera 600 millions d'euros à PSA"

Dans le volet social, la restructuration suit son cours. Des contrats de transition professionnelle ont été signés avec la SNCF, la RATP et Aéroports de Paris. "Sur les 150 emplois proposés, nous avons déjà 80 candidats", déclare le DRH, qui signale néanmoins qu'"il reste encore beaucoup de travail" car, sur l'ensemble des salariés d'Aulnay, "300 personnes n'ont pas encore fait connaître leur souhait de reclassement".

Une phase de reclassement qui se poursuivra d'ailleurs jusqu'au 31 mars, contrairement au 31 décembre prévu au départ. "Depuis l'ouverture du Plan de Sauvegarde de l'Emploi sur le site d'Aulnay le 2 mai 2013, 2 700 salariés sur 3 000 ont déjà été reclassés ou ont ouvert un dossier de reclassement", a indiqué PSA dans un communiqué diffusé ce vendredi 25 octobre.

Au total, d'après Philippe Dorge, la restructuration industrielle - comprenant la fermeture du site d'Aulnay et le compactage de celui de Rennes - rapportera 600 millions d'euros au groupe automobile d'ici à 2015-2016.

A plusieurs centaines de kilomètres, au sein de l'usine de Rennes-La Janais, 1 150 salariés ont déjà trouvé une solution de reclassement sur les 1 400 suppressions de poste prévues par la direction du groupe.

Elodie Vallerey, avec Pauline Ducamp

0 Commentaire

Sur le site PSA d'Aulnay-sous-Bois, la réindustrialisation est en marche

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS