Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Sur fond de bons résultats, Faurecia change de président

, ,

Publié le , mis à jour le 12/04/2017 À 06H57

PARIS (Reuters) - Faurecia a fait état mardi d'une croissance solide de ses ventes au premier trimestre, soutenues par la demande en sièges et en systèmes d'échappement en Amérique du Nord et par la percée des constructeurs chinois. L'équipementier automobile a également annoncé la nomination de Michel de Rosen à la présidence du Conseil d'administration.

Faurecia a fait état d'une croissance solide de ses ventes au premier trimestre, mardi 11 avril. Le groupe a également annoncé la nomination de Michel de Rosen à la présidence du Conseil d'administration. Il succèdera à Yann Delabrière, l'actuel président, à l'issue de l'assemblée générale du 30 mai prochain. Ce dernier deviendra président d'honneur de Faurecia.

Actuellement président du groupe de satellites Eutelsat et de la société pharmaceutique Pharnextn Michel Rosen est aussi passé par Rhône-Poulenc et la société de biotechnologie américaine ViroPharma. Enarque et inspecteur des finances, Michel Rosen a été directeur de cabinet d'Alain Madelin quand il était ministre de l'Industrie (1986-1988).

L'équipementier, détenu à 46,4% par PSA selon des données Thomson Reuters, a réalisé un chiffre d'affaires "à valeur ajoutée" - qui exclut les composants de systèmes d'échappement qu'il achète lui même à des tiers - de 4,226 milliards d'euros, en hausse de 10% en données publiées et de 9,8% en données organiques.

"Les trois activités - sièges, intérieurs et systèmes d'échappement - ont enregistré de bons résultats et ont contribué à cette forte progression", a souligné Faurecia dans un communiqué. "Cette dynamique positive devrait se poursuivre au moins au second trimestre 2017."

Le groupe, qui a fixé au 27 juin sa prochaine journée investisseurs à Londres, a confirmé ses objectifs 2017, soit une hausse de 6% de ses ventes à taux de changes constants, une marge opérationnelle comprise entre 6,4% et 6,8%, un cash flow net supérieur à 350 millions d'euros et un bénéfice net par action d'environ quatre euros.

Pour Reuters, Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle