Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Suppression annoncée de 66 emplois chez Albéa Cosmétics France à Plouhinec

, , , ,

Publié le

Confrontée à une baisse de ses activités, l'usine du groupe Albéa Cosmétics France de Plouhinec (Morbihan) va supprimer 66 de ses 282 emplois.

Les entreprises citées


©Albéa

Albéa Cosmétics France se charge, dans son usine située à Plouhinec (Morbihan), de la fabrication d'emballages spécifiques pour les différentes enseignes de vente de produits cosmétiques. Gilles Richarté, le directeur de ce site industriel, vient d'informer les délégués du personnel que la société était contrainte à la mise en œuvre d'un plan social d'entreprise. Ses commandes d'emballages pour la cosmétique sont en baisse. 66 postes de travail vont être supprimés, la direction précise qu'il n'y aura pas de licenciement sec ce dont doutent les syndicats.

Actuellement, Albéa Cosmérics France emploie 282 salariés à Plouhinec pour un chiffre d'affaires annuel de 43 millions d'euros. La direction indique qu'un important investissement de 10 millions d'euros va, en 2016, accompagner cette restructuration. Il s'agit de spécialiser l'usine de Plouhinec dans la production d'emballages pour le rouge à lèvre. Des lignes d'assemblage vont être achetées.
Albéa Cosmétics possède trois autres usines en France, à Sainte-Ménehould (Marne), Vandières (Meurthe-et-Moselle) et Bernaville (Somme) complétées par une autre située en Italie.

Stanislas du Guerny

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle