SuperCam : un concentré technologique pour Mars 2020

Principale contribution des scientifiques à la mission Mars 2020, qui devrait décoller le 30 juillet, la SuperCam du rover Perseverance est un concentré de technologies combinant quatre types de spectroscopes, une caméra et un microphone. De quoi pré-analyser et sélectionner les échantillons de roches qui seront ramenées sur Terre.

Partager
SuperCam : un concentré technologique pour Mars 2020

La chasse aux échantillons de roche martienne sera bientôt ouverte. Présentée en conférence de presse sous l’égide du Cnes le 30 juin à Paris, la mission Mars 2020 devrait décoller le 30 juillet pour chercher des traces de vie passée sur la planète rouge. Elle emportera avec elle le rover Perseverance, qui analysera et collectera des échantillons de roche, qui seront ensuite ramenés sur terre lors des missions à venir.


L’équipement star de ce rover, du moins pour les Français, qui l’ont conçu, c’est la SuperCam. Un concentré d’instruments destiné à analyser, caractériser, et sélectionner des échantillons de roches martiennes. Développé conjointement par le Cnes, le CNRS, le LANL, et un consortium de laboratoire français, la SuperCam succède à la ChemCam du rover Curiosity qui parcourt la surface martienne depuis août 2012. Elle intègre pas moins de quatre technologies de spectroscopie, de l’imagerie couleur haute-résolution et un microphone, pour guider au mieux le rover dans sa recherche d’échantillons. « Avec la SuperCam, nous atteindrons un niveau de précision et d’efficacité sans commune mesure avec la ChemCam », explique Antoine Petit, Président Directeur Général du CNRS.

« L’œil du rover » en haute résolution et en couleurs

Premier instrument de la SuperCam, surnommée « l’œil du rover » par Antoine Petit : une caméra haute-résolution, dite RMI (Remote Micro-Imager), capable de distinguer des détails de 100 microns. Ses images – en couleurs, une première ! - permettront d’analyser la texture du sol autour d’un échantillon, de repérer les roches qui l’entourent, sa situation en amont ou en aval d’un cratère. « Ce qui nous intéresse, c’est bien sûr d’étudier la composition du sol, mais surtout de caractériser leur environnement ! Sinon, nous nous bornerions à l’analyse des quelques roches martiennes tombées sur terre », explique Sylvestre Maurice, co-responsable du projet SuperCam à l’IRAP (Institut de recherche en astrophysique et planétologie).

Un laser pour vaporiser les roches

La pièce maîtresse de SuperCam, cependant, c’est son laser, capable de fonctionner selon deux modes. Le premier, dans le rouge (1064 nm), sert à analyser les roches par spectrométrie d'émission atomique de plasma induit par laser (LIBS, pour Laser Induced Breakdown Spectroscopy). Puissant et portant jusqu’à 7 mètres, le laser concentre son énergie sur moins d’un millimètre carré pour évaporer la roche à environ 10 000 °C. L’analyse du spectre de la lumière émise par ce plasma permet de connaître la composition chimique des échantillons potentiels.

Spectroscopie infra-rouge et Raman

Autre intérêt de cet impact : il débarrasse les roches aux alentours de la poussière qui les recouvre et permet ainsi, autre première sur Mars, de mettre en œuvre une spectroscopie infrarouge qui analyse la lumière solaire qu’elles réfléchissent. De quoi déterminer la composition minéralogique de ces roches pour obtenir une information supplémentaire sur l’environnement des échantillons.

Dans son deuxième mode, le laser émet une lumière verte (532 nm) jusqu’à 12 mètres pour analyser les candidats échantillons par spectroscopie RAMAN. Une technologie qui permet de décortiquer la minéralogie de la matière, c’est-à-dire la manière dont sont organisés les atomes. Alors que le LIBS détermine les atomes, la spectroscopie Raman vient ainsi compléter l’analyse chimique de l’échantillon ciblé.

Propriétés physiques complémentaires

Le dernier instrument de SuperCam est un microphone, qui analyse le son émis par l’impact du laser en mode LIBS, jusqu’à 4 m de distance. En tapant d’un doigt sur une table, Sylvestre Maurice explique que l’analyse du son émit par un choc sur une surface renseigne sur les propriétés physiques du matériau.

« Le microphone permettra de connaître, au moment même de l’analyse chimique par le LIBS, la dureté et la porosité de la roche en présence », détaille Pernelle Bernardi, ingénieure et co-responsable du projet SuperCam au LESIA (Laboratoire d'Études Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique).

Ecouter Mars

Pour Sylvestre Maurice, « c’est la complémentarité - de l’image, du son, du mode LIBS, des spectroscopies Raman et infrarouge - qui permettra de bien sélectionner les échantillons et de préparer l’étape suivante de l’exploration ».

Au-delà de cette complémentarité, le microphone de SuperCam aura un autre rôle, moins scientifique mais non négligeable pour les romantiques de l’espace : il sera le premier à enregistrer les sons de la planète Mars. Il écoutera le vent et les bruits du rover. A défaut d’entendre les Martiens.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

02 - BOHAIN EN VERMANDOIS

Travaux de réhabilitation d'un local commercial-.

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS