Quotidien des Usines

Suntory a mis 30 millions d’euros dans son usine orléanaise pour étancher la soif d’Orangina

Stéphane Frachet , , , ,

Publié le

Le japonais Suntory, propriétaire des marques Orangina, Schweppes et Oasis, programme 100 millions d’euros d’investissements dans ses quatre usines françaises d’ici à 2020.

Suntory a mis 30 millions d’euros dans son usine orléanaise pour étancher la soif d’Orangina © Suntory

La nouvelle siroperie de l’usine du japonais Suntory à Donnery, près d’Orléans (Loiret), est baignée d’effluves d’agrumes. Sol impeccable, cuves inox rutilantes : depuis quelques jours, c’est de là que partent les mélanges de sucre et de sirops de fruits qui servent de bases aux Orangina, aux Schweppes agrum’ et Oasis tropical entre autres.

Cet ensemble de cuves est la partie la plus visible du plan d’aménagement de 30 millions d’euros que l’industriel boucle cette année dans sa principale usine française, qui est alimentée en eau de source par une résurgence de la nappe phréatique de Beauce.
Suntory a dépensé 8 millions d’euros pour cette phase de préparation des recettes, qui permet de lancer jusqu’à 4 heures de production "en garantissant la continuité des qualités organoleptiques des ingrédients", souligne Olivier Delescluse, directeur du site. La station de traitement des eaux industrielles a été refaite pour près d’1,5 million d’euros.

Rassuré par un chiffre d’affaires de 850 millions d’euros en 2016, en hausse de 2,4 %, alors que le marché des boissons est globalement en faible croissance, l’actionnaire japonais a validé un nouveau plan d’investissement de 100 millions d’euros sur la période 2018-2020 pour sa filiale de 1 200 personnes qui opère en France et en Belgique. Quatre usines sont concernées : Donnery, qui emploie près de 200 salariés, mais aussi Châteauneuf-de-Gadagne (Vaucluse), La Courneuve (Seine-Saint-Denis), spécialisée dans les emballages en verre, et Meyzieu (Ain).

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte