Suite aux accusations de Greenpeace, EDF réplique et porte plainte au pénal

EDF a annoncé avoir porté plainte au pénal contre X suite aux accusations de Greenpeace qui a déposé plainte auprès du parquet financier pour publication de bilan inexact et diffusion d'informations trompeuses.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Suite aux accusations de Greenpeace, EDF réplique et porte plainte au pénal
Suite à la plainte de Greenpeace auprès du parquet financier contre EDF et son PDG Jean-Bernard Lévy, EDF réplique.

Alors que Greenpeace a annoncé jeudi avoir porté plainte auprès du parquet financier contre EDF et son PDG Jean-Bernard Lévy pour publication de bilan inexact et diffusion d'informations trompeuses, EDF réplique en déposant plainte au pénal contre X. Dans un communiqué, l’électricien "conteste vigoureusement les prétendues analyses comptables et financières du cabinet AlphaValue réalisées à la demande de Greenpeace et relatives à la situation d’EDF".

En effet, Greenpeace s'appuie sur une étude qu'elle a commandé au cabinet Alpha Value, et reproche à EDF de "ne pas donner une image fidèle de (sa) situation financière (...) dans ses résultats". Selon Greenpeace, EDF sous-provisionne une partie du coût de démantèlement des centrales et de gestion des déchets nucléaires pour un montant compris entre 50 et 70 milliards d'euros. Mais l'ONG et EDF n'arrivent pas aux mêmes chiffres car ils ne partent pas de la même hypothèse.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ainsi, EDF rappelle "les coûts de démantèlement du parc nucléaire en exploitation ont fait l’objet d’un audit du ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, dont la synthèse, rendue publique le 15 janvier 2016, conforte les estimations d’EDF", détaille l’électricien dans un communiqué. EDF ajoute que "ses comptes sont audités et certifiés par ses commissaires aux comptes".

Léna Corot avec Reuters

1 Commentaire

Suite aux accusations de Greenpeace, EDF réplique et porte plainte au pénal

Thierry CAZAUX
25/11/2016 08h:54

"Greenpeace" le cheval de Troie des industriels Anglo-Saxons...

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS