Tout le dossier Tout le dossier

Suez protège sa filiale Eau France pour bloquer le projet de Veolia

Alors que Veolia a exclu de prolonger au-delà du 30 septembre son offre à Engie sur l'essentiel de sa participation dans Suez, le conseil d'administration de Suez a annoncé mercredi 23 septembre placer sa filiale Eau France dans une fondation... afin de faire capoter le plan de fusion.

Partager
Suez protège sa filiale Eau France pour bloquer le projet de Veolia
Suez estime pour sa part avoir besoin de "quelques semaines" pour soumettre une contre-proposition à Veolia.

Suez contre-attaque. Mercredi 23 septembre, le conseil d'administration de l'entreprise a annoncé placer sa filiale Eau France dans "une fondation, administrée par une majorité de représentants ou d’anciens représentants du corps social de Suez (...) pour les quatre années à venir". Objectif, empêcher la cession de cette filiale au fonds Meridiam, une opération essentielle pour Veolia afin de mener à bien son OPA sur Suez.

Veolia a proposé fin août à Engie de lui racheter 29,9% de Suez avant de lancer une offre sur l'ensemble du capital de son concurrent. Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets avait donné à Engie jusqu'au 30 septembre pour répondre à son offre et son PDG Antoine Frérot a refusé le 23 septembre de repousser cette date butoir.

Pour les quatre ans à venir, "SUEZ Eau France, comme ses actifs, sera inaliénable à défaut d’accord préalable de ses actionnaires sous certaines conditions, y compris, en tout état de cause, celui de la fondation, décrit le conseil d'administration de Suez dans un communiqué. La quasi-totalité du capital et des droits de vote de SUEZ Eau France reste détenue par le groupe SUEZ, le contrôle et la gestion de SUEZ Eau France demeurant ainsi inchangés. Par ailleurs, le conseil d’administration, ayant pu mesurer l’attachement des salariés de SUEZ à l’activité Eau France, entend étudier les conditions d’une ouverture du capital de SUEZ Eau France aux salariés de cette société."

Pas repousser la date de validité de l'offre

Toujours le 23 septembre, interrogés successivement par les membres de trois commissions de l'Assemblée nationale, les dirigeants de Suez puis de Veolia se sont réciproquement accusés de vouloir les uns "dépecer" et les autres "démanteler" Suez face à des députés soucieux des conséquences d'une éventuelle fusion sur l'emploi et sur la concurrence en France, les deux groupes étant prestataires de nombreuses collectivités locales.

"Non, je ne repousserai pas la date de validité de mon offre et je réponds oui il y a urgence à décider", a dit Antoine Frérot devant les députés, reprochant à Suez l'accélération de sa politique de cessions face à l'offre de Veolia. "Chaque jour qui passe, Suez vend une nouvelle activité (...) il y a donc urgence à arrêter cette hémorragie et cette politique de la terre brûlée", a-t-il ajouté, accusant les dirigeants de Suez de mener un "début de dépeçage" de leur groupe pour le soustraire à l'appétit de son concurrent.

Antoine Frérot a défendu son offensive sur Suez en rappelant qu'Engie avait lui-même décidé fin juillet de se séparer de sa participation. "Le statu quo n'existera plus. Le Suez tel qu'il est aujourd'hui (...), ce n'est plus qu'une illusion. Il va y avoir un nouveau projet quel qu'il soit", a-t-il dit, en plaidant en faveur d'un rapprochement franco-français plutôt qu'un basculement de Suez dans le giron d'un groupe chinois ou de fonds d'investissement.

Suez a saisi l'AMF

Accusant Veolia de mener une action "hostile", Suez s'efforce quant à lui de réunir des investisseurs à la fois français et étrangers pour reprendre la part d'Engie à son capital mais son président Philippe Varin a reconnu devant les députés qu'il lui fallait "quelques semaines" pour y parvenir. "Nous avons besoin simplement d'un peu de temps pour préparer des offres alternatives", a-t-il dit. "Pour nous il s'agit de trouver des investisseurs qui sont prêts à venir prendre cette part (...) mais il ne faut pas le faire dans l'urgence en deux semaines, ce n'est pas possible."

Philippe Varin a en outre annoncé que Suez avait saisi en début de semaine l'Autorité des marchés financiers (AMF) et discutait avec les services de la concurrence de l'Union européenne au sujet de l'offre de Veolia, dont la structure en deux temps pose "beaucoup de questions" selon lui. "Cette proposition ne respecte pas l'égalité de traitement des actionnaires puisqu'Engie est traité d'une certaine manière et les autres actionnaires un jour verront comment ils sont traités", a-t-il dit. "Il y a beaucoup de questions à se poser quant à sa conformité avec la jurisprudence de l'Autorité des marchés financiers et celle de l'Union européenne", a-t-il poursuivi. "C'est une anomalie pour nous inédite et nous ne pourrons en rester là."

L'AMF a refusé de s'exprimer sur le sujet.

avec Reuters (Bertrand Boucey, avec Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Stéphane Brosse)

PARCOURIR LE DOSSIER

Eau

Derrière la bataille Veolia-Suez, l'enjeu mondial de l'eau

Environnement

[Veolia-Suez] "Notre but est de créer des emplois", assure la DG de Veolia

Eau

Direction et salariés de Suez unis... contre Veolia

Energie

Qui est Meridiam, la botte secrète de Veolia pour acquérir Suez ?

Matières premières

Suez repousse l’offre de Veolia

Matières premières

Ce qu'attend Veolia du rachat de Suez

Matières premières

Si Engie rejette son offre, Veolia n’exclut pas une OPA pour racheter les parts de Suez

Infos Reuters

L'Etat sera vigilant à propos de l'offre de Veolia sur Suez, annonce Bruno Le Maire

Matières premières

Veolia propose à Engie de racheter ses parts dans Suez en vue d'une OPA à 10 milliards d'euros

Infos Reuters

Veolia entre en négociations exclusives avec Suez pour l'acquisition de sa filiale Osis

Environnement

Les syndicats d'Engie et de Suez ne voient pas d'un bon oeil le projet de Veolia

Environnement

[Infographie] Que pèsent vraiment Veolia et Suez à l'international ?

Eau

Le conseil d'administration de Suez réplique face à "l’approche hostile" de Veolia

Économie circulaire

Suez résiste à Veolia, jusqu'à quand ?

Eau

"Un milliard de dividendes pour les actionnaires de Suez, c’est le capitalisme financier du XXe siècle", dénonce Olivier Brousse, directeur stratégie de Veolia

Environnement

Veolia améliore son offre et veut lancer son OPA malgré la fondation de Suez

Économie circulaire

Engie adoube Veolia, Suez prêt à lutter malgré le retrait d'Ardian

Energie

Pourquoi Engie vend ses parts dans Suez maintenant

Energie

[Suez-Veolia] Engie "ne peut pas lâcher la proie pour l’ombre", prévient Jean-Pierre Clamadieu

Matières premières

La justice suspend les effets de l'acquisition par Veolia des parts d'Engie dans Suez

Environnement

"On est un champion quand on est international et pas seulement national", prévient Patrick Blethon, président exécutif de Saur

Matières premières

"Il n'y a pas de dialogue avec Veolia", déplore le directeur général de Suez

Économie circulaire

Veolia-Suez, fin de la saison 1

Matières premières

Veolia veut lancer son offre publique d'achat sur Suez “quoi qu’il arrive”

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS