Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Suez finalise l’acquisition GE Water & Process Technologies

Olivier Cognasse ,

Publié le , mis à jour le 02/10/2017 À 08H34

Jean-Louis Chaussade vient d’annoncer lundi 2 octobre la finalisation de l'acquisition de l’américain GE Water & Process Technologies par Suez. Un rachat qui permet au groupe français de se renforcer significativement dans le domaine de l’eau industrielle.

Suez finalise l’acquisition GE Water & Process Technologies
Jean-Louis Chaussade annonce la finalisation du rachat de l’américain GE Water & Process par Suez.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Dans cette période où certaines industries françaises passent sous pavillon étranger, "je suis fier de vous annoncer l’acquisition de GE Water. C’est une acquisition très structurante. Nous sommes maintenant le seul acteur positionné sur une gamme aussi large et l’acteur de référence dans le domaine de l’eau industrielle, un secteur évalué à 95 milliards de dollars par an qui enregistre une croissance annuelle de 5%."

Lundi 2 octobre, peu après 7 heures du matin, Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez, a annoncé à l’occasion d’une conférence de presse, la finalisation du rachat de l’américain GE Water & Process Technologies, aux côtés de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour une valeur de 3,2 milliards d’euros . Avec cette acquisition qui a pris effet le 30 septembre, le groupe français crée la division " Water Technologies & Solutions", dirigée par Heiner Markhoff, l’ancien PDG de GE Water.

Des activités complémentaires

Ce nouvel ensemble réalisera environ 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et compte 10 000 collaborateurs. Il peut s’appuyer sur 650 chercheurs et experts et 17 centres de recherche et d’excellence. Cette opération renforce sa présence à l’international, notamment aux États-Unis. Le siège sera situé à Paris. Si des synergies entre les deux entreprises sont évidentes, Jean-Louis Chaussade affirme qu’il y aura "peu de doublons". Et que ce rachat créera des emplois en France. Les activités sont plutôt complémentaires comme dans le domaine du dessalement. "Suez développe des grandes usines de dessalement quand GE Water se positionne plutôt sur de petites installations aux Etats-Unis et dans la mer des Caraïbes."

Le groupe Suez compte aujourd’hui plus de 90 000 employés dans l’eau et les déchets. Le 13 décembre prochain, Suez présentera sa stratégie pour les trois prochaines années.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus