Suez Environnement ne compte pas abandonner l’Indonésie

Suite à notre reportage sur les industriels français en Indonésie, Suez Environnement a tenu à apporter des précisions sur ses activités dans ce pays, où il est en train de céder ses parts dans une filiale qui produisait et distribuait de l’eau à Jakarta.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Suez Environnement ne compte pas abandonner l’Indonésie

L’enquête "Besoin de croissance ? Destination Jakarta !" , publiée dans l’Usine Nouvelle daté du 10 janvier, dévoilait les tribulations des industriels français partis à la conquête de l’Indonésie, la "Petite Chine du Pacifique". Un pays où il faut composer avec des conditions administratives ou politiques compliquées, comme l’a expérimenté Suez Environnement, qui codisposait depuis 1998 ans d’une concession de vingt-cinq ans pour la production et la distribution d’eau dans l’ouest de la capitale, s’apprête à céder ses parts de la filiale commune à son partenaire.

Vente de Palvja

Suite à cet article, Suez Environnement a tenu à apporter des précisions : "Palyja, filiale de Suez Environnement, assure la production et la distribution de l’eau potable pour trois millions d’habitants dans l’ouest de la ville de Jakarta, à travers un contrat de concession de vingt-cinq ans débuté en février 1998 et toujours en cours d’exécution. Dans le cadre de sa stratégie de développement sélectif, Suez Environnement a engagé des négociations avec une entreprise pour la reprise de sa participation dans Palyja. Cette transaction doit encore être approuvée par les autorités compétentes. La vente de Palyja - qui interviendrait après quinze ans d’opération d’un contrat de vingt-cinq ans qui restera inchangé entre Palyja et l’autorité locale, PAM Jaya, pour les dix années restantes - s’inscrit dans la politique de rotation d’actifs matures de l’entreprise à l’international."

Toujours deux contrats en cours

Le groupe français tient aussi à rappeler son implication locale : "Par ailleurs, Suez Environnement reste présent en Indonésie à travers notamment deux contrats de construction, gestion et transfert dans le domaine de l’eau à Medan (Sumatra) et Serang (Java), ainsi que sur le marché du traitement de l’eau à travers sa filiale Degrémont. Cette présence permet au groupe de rester actif dans cette région où il regarde actuellement d’autres projets potentiels.

Durant les quinze premières années du contrat, Suez Environnement, à travers Palyja, a réalisé des progrès très importants : la desserte est passée d’un habitant sur trois à deux sur trois (64%) ; les pertes en réseau sont passées de 60% à 39% fin 2011 ; le taux global de satisfaction client s’est amélioré de 59% en 2007 à 75% en 2011. Ces efforts, obtenus grâce à la collectivité et aux habitants, ont aujourd’hui ouvert une nouvelle ère d’amélioration du service pour la région."

Gaëlle Fleitour

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS