Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Suez conforte sa position au Maroc en gérant les déchets industriels de Danone

, , , ,

Publié le

Déjà en charge de plusieurs contrats industriels notamment ceux de Renault et Lesieur Cristal au Maroc, Suez s'occupe également de la gestion des déchets industriels de Centrale laitière filière de Danone dans le royaume.

Suez conforte sa position au Maroc en gérant les déchets industriels de Danone
Lydec, filiale de Suez Environnement vient de conduire le vaste projet d'assainissement SAP Est à Casablanca

À travers sa division Recyclage & valorisation au Maroc, Suez gère depuis avril, les déchets issus des quatre unités de production de Centrale laitière, filiale de Danone ainsi que celles émanant de nombreuses plateformes logistiques. C'est ce que vient d'annoncer Suez dans un communiqué daté du 18 septembre.

Un contrat de 4 ans

En effet, Centrale Laitière exploite au Maroc quatre usines à Salé, El Jadida, Fqih Bensalah et Meknès ainsi qu'un vaste réseau de collecte et de distribution.

Le contrat qui a été signé entre les deux partenaires français Suez et Danone s'étale sur 4 ans et court ainsi jusqu'en avril 2019.

Ce contrat porte sur les "opérations de tri des déchets, leur conditionnement, leur traitement, ainsi que leur acheminement vers les filières de valorisation matière," indique Suez dans son communiqué.

Suez fournit dans le cadre de ce contrat des prestations complémentaires relatifs à la destruction des rebus de production et un processus de gestion "inédits" au Maroc, selon le groupe basé à Paris.

Outre la collecte de déchets à partir des chaines de production, Suez propose également à Centrale laitière un accompagnement en ingénierie, du conseil et un suivi administratif qui permet la traçabilité complète des déchets.

"Centrale Laitière est conscient de son impact sur son écosystème et a engagé depuis 2013 d'importants investissements sur ses infrastructures industrielles et logistiques pour améliorer son empreinte environnementale," a notamment déclaré Jacques Ponty, directeur général de Centrale laitière Danone dans le communiqué.

"Les solutions apportées par notre groupe répondent parfaitement à l'objectif de gestion durable des ressources de Danone, ainsi qu'à la forte mobilisation du royaume en faveur d'une croissance verte et de l'organisation de la prochaine COP 22," a estimé de son côté Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez.   

Par ailleurs, présent sur le site de l'usine Renault Tanger, Suez environnement assure des prestations pour la gestion des rejets de l'usine du constructeur français. Après avoir valorisé 52 800 tonnes de déchets en 2014, l'usine prévoit 75 000 tonnes en 2015.

À Casablanca, à l'usine Somaca de Renault, une cinquantaine d’employés de Sita Maroc, filiale de Suez environnement assurent la collecte de cartons, bois, plastiques, papiers ainsi que les Déchets industriels banals (DIB) et autres Déchets industriels dangereux (DID). La seconde phase du contrat prévoit l’accompagnement de l’entreprise pour lui proposer des pistes d’amélioration.

Dans l’agroalimentaire, Sita Maroc est présent pour répondre aux besoins de Lesieur Cristal filière du groupe Avril (ex Sofiprotéol) dans le royaume. Cette filiale assure ainsi les prestations de nettoyage des sols, vitres, conduites, tuyauteries, cuves, machines et égouts dans les ateliers de conditionnement, stockage et raffinerie.

La gestion des déchets municipaux, métier historique

Cependant, l'activité historique de Suez Environnement au Maroc s'exerce dans le domaine municipal. Le groupe spécialisé dans la gestion des déchets assure ainsi des prestations à Casablanca à travers la Lydec, une partie de Tanger et Meknès.

Centrale laitière voit ses résultats financiers en baisse
Dans son communiqué financier du 22 septembre, Centrale laitière a annoncé un chiffre d'affaires consolidé au premier semestre en baisse de 2,7% à 3,3 milliards de dirhams. L'excédent brut d'exploitation courant consolidé pour la même période est en baisse lui de 12,6% à 314 millions de dirhams. Quant au Résultat net part du groupe (RNPG), il s'est effondré de 86,2% à 9 millions de dirhams.
Depuis mai 2009, Suez environnement est présent à El Jadida au sud de Casablanca assurant la collecte et le transport en décharge des ordures ménagères ainsi que les gravats et déchets verts, le balayage de la ville et le nettoyage des plages. Un contrat de 145 millions de dirhams débuté le 29 mai 2009 pour une durée de 7 ans.

Pour rappel, la gestion des déchets au Maroc est intégrée dans le Programme national des déchets ménagers (PNDM). Ce dernier est ventilé en trois phases sur 15 ans de 2008 à 2022. La première phase (2008-2012) a concerné les projets en cours et prioritaires. La deuxième phase (2013 – 2017) celle de la montée en charge et la troisième (2018 – 2022) celle de la généralisation.

Le coût du programme est estimé à 40 milliards de dirhams financé à 70% par les collectivités et 15% par l'Etat. Les redevances ainsi que les MDP (mécanismes de développement propre) y contribuent à 12% et 3%.

Par activité, le plan concerne la collecte et le nettoiement (72%), la réalisation de décharges contrôlées (14,6%), la réhabilitation des décharges existantes (6,2%), les études (3,5%), la création de filières Tri-Recyclage-Valorisation (1,8%) et la communication (1,8%).

 

Nasser Djama

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle