Suez confiant malgré la Chine après un exercice 2019 solide

Publié le

PARIS (Reuters) - Suez a publié mercredi des résultats en nette hausse au titre de 2019, tirés par ses activités dans les déchets en Europe et par l'international, et s'est dit confiant pour l'exercice en cours malgré l'impact attendu de l'épidémie de coronavirus.

Suez confiant malgré la Chine après un exercice 2019 solide
Suez a publié mercredi des résultats en nette hausse au titre de 2019, tirés par ses activités dans les déchets en Europe et par l'international, et s'est dit confiant pour l'exercice en cours malgré l'impact attendu de l'épidémie de coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau

Le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets, derrière Veolia, vise pour 2020 une croissance organique de son chiffre d'affaires de 2 à 3% et une progression organique de son résultat d'exploitation (Ebit) de 5 à 6% hors impact du virus en Chine.

Le groupe a précisé que cet impact pourrait s'élever à entre 30 et 40 millions d'euros sur son Ebit annuel, en faisant l'hypothèse d'un "retour progressif à la normale" au cours du second trimestre.

"L'impact a été (jusqu'à présent) essentiellement en Chine, avec un ralentissement fort de l'activité sur le premier trimestre, puisque l'activité industrielle s'est arrêtée", a dit son directeur général, Bertrand Camus, lors d'une conférence téléphonique.

"Ce que nous constatons depuis quelques jours, c'est la reprise progressive des activités industrielles sur le territoire chinois", a-t-il cependant ajouté.

"Nous vous tiendrons informés s'il y a une évolution dans un sens ou dans un autre dans les semaines qui viennent."

En Europe, Suez a en outre actualisé ses plans de "continuité d'activité" au cours des dernières semaines pour assurer notamment la protection de ses salariés.

Le groupe a enregistré en 2019 un résultat net part du groupe de 352 millions d'euros (+5,0%), un Ebit de 1.408 millions (+5,4% en variation brute, +4,3% en organique) et un chiffre d'affaires de 18.015 millions (+3,9% en variation brute, +3,6% en organique).

Selon un consensus réalisé par Refinitiv, les analystes attendaient en moyenne un résultat net part du groupe de 355 millions d'euros, un Ebit de 1.373 millions et un chiffre d'affaires de 17.842 millions.

Suez, dont Engie détient 32% du capital, a en outre dégagé un cash-flow libre de 1.095 millions d'euros, en hausse de 7%, grâce notamment à un encaissement lié à un arbitrage avec l'Argentine.

Le groupe propose comme prévu un dividende de 0,65 euro par action, stable.

Il a également confirmé les objectifs de son nouveau plan stratégique, présenté en octobre, qui incluent pour 2021 un bénéfice par action (BPA) récurrent de 0,80 euro (0,57 euro en 2019) et un cash-flow libre récurrent de 500 millions.

Pour 2020, Suez vise un BPA récurrent de 0,65 euro et un cash-flow libre récurrent de 300 millions et prévoit au moins autant d'économies qu'en 2019 (200 millions d'euros bruts).

Le groupe a en outre progressé dans les travaux préparatoires de son programme de cessions-acquisitions, qui représentera entre 15 et 20% des ses capitaux employés, et prévoit une "première vague" de ventes d'actifs en 2020.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte