Suez a besoin de temps pour préparer des offres alternatives, dit son président

Publié le

PARIS (Reuters) - Suez a besoin d'un peu de temps pour préparer des offres alternatives à celle de Veolia, qui pose "beaucoup de questions" en termes de respect de la jurisprudence sur les OPA, a déclaré mercredi le président du groupe, Philippe Varin.

Suez a besoin de temps pour préparer des offres alternatives, dit son président
Suez a besoin d'un peu de temps pour préparer des offres alternatives à celle de Veolia, qui pose "beaucoup de questions" en termes de respect de la jurisprudence sur les OPA, a déclaré mercredi le président du groupe, Philippe Varin. /Photo prise le 22 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau
© CHARLES PLATIAU

Veolia a proposé fin août à Engie de lui racheter 29,9% de Suez avant de lancer une offre sur l'ensemble du capital de son concurrent. Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a donné à Engie jusqu'au 30 septembre pour répondre à son offre.

"Je ne vois pas pourquoi Engie (...) accepterait un ultimatum de quatre semaines", a dit Philippe Varin devant des commissions de l'Assemblée nationale. "Nous avons besoin simplement d'un peu de temps pour préparer des offres alternatives."

Philippe Varin a en outre jugé que la structure de l'offre de Veolia, en deux temps, soulevait des questions en termes de respect de la jurisprudence car elle privilégiait Engie .

"Cette proposition ne respecte pas l'égalité de traitement des actionnaires puisqu'Engie est traité d'une certaine manière et les autres actionnaires un jour verront comment ils sont traités", a-t-il dit.

"Il y a beaucoup de questions à se poser quant à sa conformité (de l'offre) avec la jurisprudence de l'Autorité des marchés financiers et celle de l'Union européenne".

"Lorsque cette deuxième étape arriverait, ce serait trop tard (pour Suez) puisqu'Engie aurait, par sa vente, déterminé un processus par lequel l'engagement est pris de démanteler Suez en France", a ajouté Philippe Varin, en allusion à l'engagement déjà pris par Veolia de céder les activités "eau" de Suez en France en cas de succès de son offre.

"C'est une anomalie pour nous inédite et nous ne pourrons en rester là."

(Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte