Succès pour l'OPA de Solvay sur Rhodia

Olivier James

Publié le

Avec l'obtention de plus de 94% des actions de Rhodia dans le cadre de son offre publique d'achat, Solvay s'offre avec succès le chimiste français. Le nouveau groupe va maintenant devoir s'atteler à prouver le bien-fondé de leurs synergies industrielles.

Succès pour l'OPA de Solvay sur Rhodia © D.R.

Près de cinq mois après l'annonce surprise de l'OPA de Solvay sur Rhodia, force est de constater que l'opération est une réussite. Tout du moins financière. Le chimiste belge a obtenu 94,25% du capital du français, valorisé à 3,4 milliards d'euros.

Après le feu vert de Bruxelles, obtenu le vendredi 5 août, c'est donc une nouvelle étape décisive qui vient d'être franchie pour ce qui deviendra un géant de la chimie. Le nouveau groupe devrait peser 12 milliards d'euros et représenter un effectif de près de 31 000 personnes. Il se hissera ainsi dans le top 20 des plus grands groupes mondiaux du secteur.

Passé ce cap, reste à réussir l'intégration industrielle. Les deux groupes misent sur leurs complémentarités. Si Solvay est bien positionné dans les polymères spéciaux, les produits chimiques fluorés et la chimie de base (carbonate de soude et peroxyde d'hydrogène), Rhodia devra maintenir le développement d'une large gamme de produits (tensioactifs, chimie des phosphores, polyamide, terres rares, acétate…).

En termes géographiques, Rhodia et Solvay sont tous deux implantés en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Mais Solvay assure une présence particulière en Europe de l'Ouest et Rhodia en Asie/Pacifique.

Mais pour parvenir à intégrer Rhodia dans Solvay, tout reste à faire. En France, le nouveau groupe va devenir le premier client sur l'achat de gaz, et le troisième pour l'électricité. Ce qui lui permettra de gagner en poids dans les négociations commerciales et en compétitivité.

Jean-Pierre Clamadieu, actuel pdg de Rhodia, devrait bientôt prendre la suite de Christian Jourquin, pdg de Solvay. Il va devoir très vite s'efforcer de concrétiser cette union et de développer la nouvelle entité dans un contexte financier et industriel bien plus tendu qu'au moment de l'annonce.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte