Quotidien des Usines

STX rompt les amarres avec la Libye

Olivier Cognasse ,

Publié le

La direction des chantiers annonce la résiliation du contrat avec GNMTC pour défaut de paiement. STX doit trouver un nouveau client pour son paquebot.

STX rompt les amarres avec la Libye © DR

Impossible d'arrêter la construction du paquebot X32, dont la livraison est prévue pour fin 2012. Sa construction est bien avancée (environ 40 %) sur les chantiers de Saint-Nazaire. Une interruption pour reprendre plus tard coûterait très cher.

La direction de STX France a annoncé ce matin aux élus de l'entreprise  la résiliation du contrat avec l'armateur libyen GNMTC pour défaut de paiement. Toutefois, la porte n'est pas totalement fermée pour l'entreprise libyenne, dont l'un des dirigeants n'est autre qu'Hannibal Kadhafi, le fils du Colonel. Mais l'issue parait maintenant peu probable en raison du lourd contentieux qui existe maintenant entre les états français et libyens.

Aujourd'hui, le groupe franco-coréen s'est lancé dans la recherche d'un repreneur. Si l'italien MSC, client privilégié de STX est souvent cité, d'autres armateurs pourraient être sur les rangs.

Selon la CFDT, "il est indispensable de faire jouer la concurrence pour éviter une trop forte baisse du prix de ce paquebot. De toutes manières, il sera vendu en promotion". Sans doute très loin des 500 millions d'euros escomptés au départ…

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte