STX Europe est plus que jamais à vendre

, , ,

Publié le

La banque KDB, qui supervise la restructuration du groupe coréen STX, vient de formaliser son intention de vendre STX Europe, sept mois après la première annonce officielle.

STX Europe est plus que jamais à vendre © Jean-Louis Salque - L'Usine Nouvelle

Les chantiers coréens STX n’avaient pas renoncé à vendre leur filiale européenne afin de rembourser une partie des dettes du groupe. Christophe Morel, délégué syndical CFDT, a indiqué à l’AFP que la direction avait informé le comité d’entreprise de la réalisation d'une plaquette pour démarcher les investisseurs.

Une annonce attendue

La mise en vente par la Korea Developpement Bank (KDB), principal créancier du groupe STX et superviseur de la restructuration du groupe coréen, avait pourtant été annoncée dès le 10 octobre 2013 par l’agence de presse coréenne Yonhap. "Ce n’est pas vraiment une surprise, reconnaissait à l’époque Joël Cadoret, secrétaire général du syndicat CGT des chantiers navals. Il y avait déjà eu une sorte de pré-annonce au printemps."

Depuis octobre, rien ne s’était passé et KDB semble vouloir accélérer les choses. En quelques mois, la situation de STX France s’est bien éclaircie, avec les commandes de MSC Croisières et de Royal Caribbean Cruises qui assurent la livraison annuelle d’un gros paquebot par an jusqu’en 2019.

Dans le même temps, les relations sociales se sont apaisées à Saint-Nazaire avec l’accord de productivité signé par la CFDT et la CGC, avec la neutralité bienveillante de FO. La mariée est donc plus belle dans sa robe de printemps que dans sa tenue d’automne 2013.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte