STSM reconstruit ex-nihilo son usine en Mayenne

Ce spécialiste de la tôlerie a dû déplacer son usine en raison du passage d'une voie ferrée. Il en a profité pour améliorer ses process.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

STSM reconstruit ex-nihilo son usine en Mayenne
Unité de cintrage sur le site STSM du Genest-Saint-Isle (Mayenne)

La Société de tôlerie et de service mayennais (STSM) inaugure aujourd'hui 13 décembre sa nouvelle unité du Genest-Saint-Isle (Mayenne), une usine de 5 410 m² d'un seul tenant ainsi qu'une nouvelle ligne de machines-outils Amada. L'entreprise a investi 7 millions d'euros dans l'opération dont 2 millions d'euros en machines.

Spécialisée dans la tôlerie et la métallerie industrielle, STSM devait déménager compte tenu de sa proximité avec la nouvelle ligne à grande vitesse. RFF lui a racheté ses anciens locaux à leur valeur vénale. Ce fut l'occasion d'améliorer les process. La ligne mise en place comprend un magasin Amada permettant un stockage automatisé des tôles. Il est relié à trois machines dont deux nouvelles (combiné laser, découpe et poinçonnage). L'acquisition d'une machine laser-tube, complète l'investissement.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le nouvel outil permet d'optimiser les flux, de réduire les coûts et les temps de manutention, de travailler en automatique et de sécuriser le personnel", expose Jean-Robert Maignan, président de la société qu'il a fondé avec Claude Voisinne, directeur général.

Après un trou d'air en 2009, STSM renoue avec la croissance. Son chiffre d'affaires est passé de 6,7 à 7,8 millions d'euros cette année. La société de 80 salariés assure des prestations de découpe de tôle et de tubes, de soudage et d'assemblage pour des secteurs comme le machinisme agricole (Kuhn), les travaux publics, la carrosserie (Gruau), le véhicule de loisir et d'autres secteurs industriels variés. L'ambition de ses dirigeants est une croissance de 30 % dans les deux ans, avec une diversification du portefeuille client.

Emmanuel Guimard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS