Stress test : Eric Besson dévoile les premières pistes

Avant même que l’autorité de sûreté nucléaire ne dévoile les résultats des stress tests, le ministre de l’Industrie et de l’Energie a révélé trois des pistes soumises par les industriels pour accroître la sûreté des sites nucléaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Stress test : Eric Besson dévoile les premières pistes

Interrogé sur RTL le 15 septembre, Eric Besson précise que les exploitants de centrales nucléaires proposent la présence d’une deuxième source de refroidissement systématique. Une manière d’éviter un scénario semblable à celui de Fukushima.

Le ministre évoque aussi le déploiement d’une force d'intervention rapide située à l'extérieur des centrales nucléaires. Une solution pour éviter le cas de perte de contrôle et une modification de la gestion de la sous-traitance.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Eric Besson révèle qu’EDF propose de renoncer à son système de sous-traitance actuel. Le groupe fait appel à des sous-traitants faisant eux-mêmes appel à d’autres sous-traitants.

Cette déclaration intervient quelques heures avant la publication par l'Autorité de sûreté nucléaire des rapports sur les installations nucléaires françaises rédigés par EDF, Areva et le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA). "Le niveau de sûreté des centrales françaises est élevé, précise le ministre. Je crois que si l'ASN considère ces propositions intéressantes, il sera encore rehaussé".

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS