Economie

Stress : SFR, Lactalis et GSK taclées par le ministre du Travail

Anne-Sophie Bellaiche , ,

Publié le

Exclusif : Xavier Darcos jette un pavé dans la mare en publiant la liste des entreprises très, peu ou pas du tout impliquées dans la lutte contre le stress. En avant-première, Usine Nouvelle, vous dévoile les bons et mauvais élèves

Stress : SFR, Lactalis et GSK taclées par le ministre du Travail © DR

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Mise à jour le 18 février :

En exclusivité, l’usine nouvelle vous a révélé la note obtenue par un échantillon d’entreprises en matière de prévention du stress professionnel. Jeudi 18 février, le ministère du travail a révélé la note obtenue par l’ensemble des entreprises concernées : elles étaient 1 700. Ces résultats peuvent être consultés en ligne.
Seulement 900 entreprises ont répondu. Un tiers d’entre elles obtenu un feu vert traduisant la signature d’un plan d’action contre le stress professionnel. Plus de moitié (55 %) ont reçu un feu orange (un accord est en cours de négociation mais il n’a pas encore été signé). Toutes les autres, et notamment celles qui n’ont pas répondu, ont écopé d’un feu rouge. Le ministère du travail indique que la liste sera mise à jour régulièrement

Christophe Bys
lire aussi : Coca-Cola Entreprise : le vert est mis, tout va bien


Depuis quinze jours, le stress n’est plus réservé aux ouvriers, aux employés et aux cadres, il gagne aussi les états-majors. En octobre, à la suite de la crise sociale de France Télécom, qui a coûté son poste au PDG, Didier Lombard, le ministre du Travail, Xavier Darcos, s’était résolu à donner «un coup d’accélérateur» sur la réduction de la souffrance au travail. Cette fois, il initie une stratégie jamais utilisée jusqu’alors par le ministère: le «name and shame». En clair: la divulgation au grand public d’une liste de bons et mauvais élèves parmi 1600entreprises de plus 1000 salariés, dont nous en publions une partie. Elles se voient attribuées un feu rouge, orange ou vert selon l’avancement et la qualité de leurs négociations autour du stress.

Au 14e étage de la Direction générale du travail (DGT), quai André Citroën à Paris, une task force de quatre personnes est mobilisée à plein temps pour évaluer les efforts des entreprises. Une non-réponse équivaut à un rouge d’office. Pour éviter des ratés, la cellule relance les grandes entreprises. Du côté de Schneider Electric, fin janvier toujours rien. Un silence un peu gênant, car Henri Lachman, le président de son conseil de surveillance, est justement en charge d’une mission sur les bonnes pratiques antistress, commanditée par François Fillon, le Premier ministre. Coup de fil à Lachman, qui tombe des nues... et secoue ses équipes. Il y aurait eu un problème d’enregistrement, selon l’entreprise. En réalité, la première réunion avec les partenaires sociaux n’a eu lieu que le 4février, c’est-à-dire trois jours après la date limite. Si l’entreprise s’intéressait à la question, elle n’est entrée dans le vif du sujet qu’avec la menace d’une publicité négative.

La réputation est une corde sensible avec laquelle Xavier Darcos a habilement joué. PSA avait anticipé en signant un accord dès le 12 octobre, Rhodia, bon élève, s’est exécuté le 27janvier. Beaucoup en sont encore aux discussions.

Dans ces accords, figurent, d’un côté, des mesures précises sur l’évaluation et la prise en charge des personnes en souffrance et de l’autre, des pistes de travail pour la prévention. Car, pour éradiquer le stress, les lignes d’écoute psychologique sont d’un faible secours. Il faut en effet toucher le coeur du réacteur: la réalité du travail. Son contenu, son organisation, ses acteurs varient selon les milieux et appellent des réponses diversifiées.  

 

Lafarge passe dans le vert : Dans la liste définitive publiée aujourd'hui, Lafarge nous précise qu'il a rempli ses obligations et passe désormais dans levert.

 

Pour consulter la liste compléte sur le site du ministère du travail, c'est là

Réagir à cet article

5 commentaires

Nom profil

20/02/2010 - 11h26 -

X.D. oublie l'administration telle la commune de Bordeaux, définitivement condamnée par le T. A. à refaire les tableaux d'avancement de grades de la catégorie "B" technique, des années 1995 à 2000 incluses ; Or ils n'ont jamais été refaits sinon en toute irrégularité à l'identique... Qui a été "refait" ? Qui "stresse" ? Pas les Ministres... Pour quel cumulard va-ton voter dans telles circonstances ? Le salaire d'un technicien territorial est moitié moindre de son homologue dans le privé ou l'on peut aussi faire carrière...
Répondre au commentaire
Nom profil

19/02/2010 - 14h09 -

Si vous regardez le classement officiel vous verrez que
SFR est en vert et non pas en rouge comme indiqué sur votre site.
Répondre au commentaire
Nom profil

19/02/2010 - 14h07 -

Si vous regardez le classement officiel vous verrez que
SFR est en vert et non pas en rouge comme indiqué sur votre site.
Répondre au commentaire
Nom profil

19/02/2010 - 09h31 -

C'est curieux, je ne vois pas les ministères dans cette liste ? Les fonctionnaires ne seraient donc pas stressés ?
Y-a-t-il ne serait-ce qu'une reconnaissance du stress subi au quotidien par les enseignants (pour ne parler que d'eux) ?
Oups, j'oubliais... c'est un mauvais exemple... eux, ils ont la sécurité de l'emploi et énormément de vacances...
Répondre au commentaire
Nom profil

18/02/2010 - 10h53 -

Bons ou mauvais élèves ? je ne dirai pas ça. Celles qui ont adopté un plan ne seront pas forcément celles qui l'appliqueront. Comment mesurer le stress au fait ? un objectif est toujours quantifiable, n'est-ce pas ? Un volet est prévu pour les PMEs ? ou ne s'intéresse-t-on qu'aux grandes administration "en souffrance" ?
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte