Stratolaunch, l’entreprise du cofondateur de Microsoft, va développer une série de trois fusées

Créée en 2011 par Paul Allen, cofondateur de Microsoft, l’entreprise Stratolaunch Systems Corporation continue sa marche en avant. Le constructeur aérospatial a ainsi annoncé le mardi 21 août le développement d’une série de trois fusées, dont un astronef réutilisable qui transporterait du fret et éventuellement des personnes. L’entreprise précise que le lancement de sa première fusée est prévu pour 2022.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Stratolaunch, l’entreprise du cofondateur de Microsoft, va développer une série de trois fusées
Stratolaunch Systems Corporation a annoncé le lundi 20 août le développement d’une série de trois fusées, dont un astronef réutilisable et potentiellement habitable.

Un nouveau constructeur aérospatial veut entrer dans la cour des grands. Stratolaunch Systems Corporation a été créée en 2011 par Paul Allen, cofondateur de Microsoft. Le mardi 21 août, l'entreprise a annoncé son plan de développement de trois fusées. Parmi ces engins, un appareil réutilisable (c’est-à-dire pouvant décoller de la Terre vers l’espace et inversement) qui, en dehors du fret, pourrait potentiellement transporter des personnes.

Le vaisseau spatial annoncé par Stratolaunch s'inspirerait des astronefs habitables de la NASA.

La nouvelle ne devrait pas réjouir les poids lourds du marché comme Arianespace ou encore SpaceX qui développe des systèmes de lanceurs réutilisables.

En parallèle, Stratolaunch développe un avion géant à double fuselage qui servirait à lancer des fusées en orbite. L’appareil est encore en phase de test dans le désert de Mojave (États-Unis) et devrait faire son premier vol d’ici la fin de l’année 2018. Les nouveaux appareils évoqués plus haut seront donc adaptés à ce lanceur. L’avion dont la largeur dépasse un stade de foot (117 mètres d’envergure) est conçu pour transporter les fusées jusqu’à une altitude élevée. Les appareils sont ensuite libérés juste avant que leurs réacteurs ne s’enclenchent.

En terme de ressemblance, l’avion lanceur de Stratolaunch se rapproche beaucoup de celui de Virgin Galatic qui avait idéalement placé le vaisseau spatial VSS Unity dans les airs lors de son troisième vol supersonique, le 26 juillet 2018.

Les lanceurs aériens mobiles présentent divers avantages. Ils permettent d’économiser du carburant et facilitent le décollage du fait d’une plus faible poussée nécessaire pour s’arracher à l’attraction terrestre.

Trois fusées aux caractéristiques différentes

Le premier appareil développé par Stratolaunch sera un "Medium Launch Vehicle" (un véhicule de lancement moyen). La fusée devrait pouvoir transporter plus de 3400 kilos de charge utile en orbite. Une version plus lourde de ce modèle est également en développement avec une capacité de transport de près de 6000 kilos. Néanmoins, aucune date de sortie n’a été annoncée.

Enfin, le véhicule de lancement moyen réutilisable permettra, comme brièvement évoqué précédemment, des capacités avancées en orbite et le retour de la cargaison. Une possible utilisation comme vaisseau spatial a été évoqué. La fusée est en développement avec un objectif de sortie pour 2022. L’appareil a été baptisé "Black Ice".

La capacité de fret annoncée de ces nouveaux appareils dépasse de loin celle de la petite fusée Pegasus (370 kg en orbite basse) de la société Orbital ATK avec qui Stratolaunch avait annoncé un accord pour le lancement de leur modèle dès 2020.

Le mot de la fin revient à Jean Floyd, chef de la direction de Stratolaunch, qui déclare dans un communiqué : "quelle que soit la charge utile, quelle que soit l'orbite, envoyer votre satellite dans l'espace sera bientôt aussi facile que de réserver un vol aérien."

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS