Stolpi prépare sa croisssance

 

Spécialisé dans la fabrication d'emballages en plastique ainsi que dans le conditionnement, Stolpi a quitté la pépinière d'entreprises d'Avignon (Gard) pour s'installer sur le Marché d'Intérêt national (MIN) de la ville. Un déménagement qui s'explique par l'évolution de cette société : « Créée en février 2000, Stolpi a rapidement décollé grâce à un positionnement qui nous différencie de la concurrence. Placé sur un créneau très porteur et original de plasturgiste et conditionneur à la fois, Stolpi présente de nombreux avantages pour ses clients », explique Vincent Nicolet, Pdg de Stolpi, un ancien de l'agroalimentaire. Premier atout : l'optimisation de la productivité et de l'hygiène, assurée par le fait que l'ensemble du processus - remplissage, bouchage, étiquetage et emballage secondaire et tertiaire - est assuré par le même personnel et dans le même atelier. Le transport et le stockage de l'emballage vide sont évités, le risque de contamination, notablement réduit. « Le client nous fournit la matière première, nous fournissons tout le reste. Le concept a aujourd'hui beaucoup de succès auprès des opérateurs du secteur alimentaire. Les flacons en polyéthylène et polypropylène sont utilisés pour les épices et les sauces, des liquides comme les produits secs. Le bouchon est inviolable. Dans un avenir très proche, nous comptons également nous diversifier vers les secteurs de la cosmétique et de la chimie », souligne le Pdg de Stolpi qui propose ses prestations à partir d'un volume de 100 000 flacons.

30 millions de flacons Sur l'année, l'entreprise produit près de 30 millions de flacons. Son plus gros client lui demande des séries comprenant un million d'unités : « C'est le maximum que nous pouvons assumer actuellement. Pour proposer cette prestation, nous nous sommes dotés d'une extrudeuse souffleuse et d'une ligne de conditionnement et d'emballage pour un investissement de 5 millions de francs (762 245 euros). Ces machines nous ont permis de déposer un modèle de flacon de 75 millilitres. A terme, pour nous diversifier, nous devrons créer de nouveaux modèles, de nouveaux formats et aussi être capables de répondre à des besoins spécifiques. De nouvelles machines sont donc indispensables. Notre objectif, dans ce contexte, est d'investir chaque année 5 millions de francs (762 245 euros) pendant trois ou quatre ans ». Pour le moment, l'entreprise dispose d'une surface totale de 15 000 m2. Si la société venait à être à l'étroit, elle a la possibilité d'utiliser des réserves. Avec un effectif de 7 personnes, Stolpi devrait réaliser un chiffre d'affaires de 7 millions de francs (1,07 million d'euros) en 2001 et devrait grimper, dès 2002, à 9 millions de francs (1,37 million d'euros).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS