Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

STMicroelectronics signe trois composants du Galaxy S9… un de moins que dans le Galaxy S8

Ridha Loukil , ,

Publié le , mis à jour le 16/03/2018 À 15H06

Selon le désossage du cabinet TechInsights, STMicroelectronics emporte quatre composants électroniques dans le Galaxy S9, le dernier smartphone vedette de Samsung Electronics, un de moins que dans le Galaxy S8. Le fabricant franco-italien de semiconducteurs en serait le fournisseur exclusif.

STMicroelectronics signe trois composants du Galaxy S9… un de moins que dans le Galaxy S8
Le Galaxy S9 embarque au moins quatre composants de STMicroelectronics.
© Samsung

Le succès de STMicroelectronics dans le Galaxy S8 est reconduit en grande partie dans le Galaxy 9. Selon les informations de désossage communiquées à L’Usine Nouvelle par le cabinet TechInsights, le fabricant franco-italien de semiconducteurs signe trois composants électroniques du nouveau smartphone vedette de Samsung Electronics qui est commercialisé en France, le 16 mars 2018, à partir de 849 euros.

Victoire sur Bosch et InvenSense dans les Mems

Carte électronique avec le détecteur de mouvements à 6 axes de STMicroelectronics

 

Ces composants sont des capteurs à technologie Mems : le détecteur de mouvements à 6 axes combinant les fonctions d’accéléromètre et de gyroscope, le gyroscope du stabilisateur optique d’image de la caméra, et le baromètre. Ils sont réalisés pour la partie transducteur dans l’usine à Agrate, près de Milan, en Italie, et pour la partie circuit compagnon de traitement à l’usine Crolles 1, près de Grenoble. Leur assemblage, test et packaging sont effectués dans l’usine à Malte.

Module électronique avec le gyroscope de STMicroelectronics

Comme pour le Galaxy S8, le groupe, dirigé par Carlo Bozotti, en serait le fournisseur exclusif. Pour la deuxième génération de Galaxy S, il aurait emporté le marché des trois Mems aux dépens de Sensortec, filiale de l’allemand Robert Bosch, et d’InvenSense du groupe japonais TDK, qui se partageaient auparavant le marché des smartphones vedettes de Samsung Electronics. Il est possible qu'il fournisse un quatrième composant, le capteur de pression sur l'écran tactile (3DTouch), du Galaxy S9+ en partage avec un composant équivalent de Samsung Electronics, comme pour le Galaxy S8+. Mais cette présemption ne peut être confirmée à L'Usine Nouvelle par TechInsights qui n'a pas encore achevé le désossage des deux variantes du Galaxy S9+, celle dédiée aux marchés européen et américain, et celle commercialisée ailleurs.

Carte électronique avec le baromètre de STMicroelectronics

Dans le Galaxy S8, STMicroelectronics est présent aussi à travers l'élément sécurisé du module sans contact NFC. Dans le Galaxy S9, techInsights a indentifié à sa place un composant de Samsung Electronics. Le groupe franco-italien semble avoir perdu ce marché.

43 millions de Galaxy S9 et S9+ à écouler en 2018

Ce contrat augure de beaux résultats pour STMicroelectronics en 2018. Selon les informations du journal The Korea Herald, Samsung Electronics prévoit d’écouler 43 millions de Galaxy S9 et S9+ en 2018, contre 41 millions de Galaxy S8 et S8+ livrés en 2017. Sachant que TechInsights estime la valeur marchande des trois composants à 1,34 dollar, les Galaxy S9 et S9+ devraient générer pour le groupe franco-italien des puces un flux de revenu d'environ 60 millions de dollars en 2018. Sans la perte de l'élément sécurisé du module sans contact NFC, le flux de revenu serait de 110 millions de dollars selon le cabinet.

Après avoir bondi de 19,7% en 2017, le chiffre d’affaires de STMicroelectronics pourrait croitre de 10,3% en 2018 à 9,2 milliards de dollars selon les prévisions de Thomson Reuters. Le bénéfice net pourrait, lui, monter à 1,1 milliard de dollars en 2018, contre 800 millions de dollars en 2017.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus