Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

STMicroelectronics rejoint le club des industriels de puces investissant au moins 1 milliard de dollars

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Selon IC Insights, 15 industriels des semiconducteurs vont investir au moins 1 milliard de dollars en 2017, alors qu'ils étaient 11 à le faire en 2016. Parmi les quatre nouveaux venus figure STMicroelectronics. Le fabricant franco-italien de puces revient au club après cinq années consécutives d’absence.

STMicroelectronics rejoint le club des industriels de puces investissant au moins 1 milliard de dollars © Pascal Guittet

Selon IC Insights, le club des industriels des semiconducteurs, qui investissent au moins 1 milliard de dollars, devrait compter 15 membres en 2017, soit quatre de plus qu’en 2016. Parmi les entrants figure STMicroelectronics. Le fabricant franco-italien de puces revient au club après cinq années consécutives d’absence pendant lesquelles ses investissements industriels annuels sont tombés autour de 550 millions de dollars.

Contrat emporté auprès d'Apple

Auréolé d’un juteux contrat de fourniture d’imageurs à temps de vol et de modules de caméra 3D au futur iPhone d’Apple, le groupe, dirigé par Carlo Bozotti, prévoit d’investir 1,1 milliard de dollars en 2017, près du double de l’effort consenti en 2016. « Nous sommes prêts à accroitre encore cet investissement si la demande du marché l’exige », promet Marco Ferro, directeur financier de l’entreprise, lors de la journée investisseurs organisée à Londres le 11 mai 2017.

L’investissement bénéficie à 55% aux activités de fabrication de puces et à 45% à celles de test, d’assemblage et de packaging des composants. Coté fabrication, quatre sites industriels sont concernés : Crolles 2, près de Grenoble, Agrate, près de Milan, Catane, en Sicile, et Singapour. A crolles 2, où sont réalisés les imageurs à temps vol, l’objectif est d’accroitre la capacité de production de 67% à 5000 tranches de 300 mm par semaine à la fin de 2017. Ce qui représente, selon l'estimation de L'Usine Nouvelle, une dépense de 300 millions de dollars.

Envolée des prix des mémoires

Les trois autres entrants sont le taiwanais Nanya Technology, l’allemand Infineon Technologies et le japonais Renesas Electronics. Le premier est porté par l’envolée des prix des mémoires Dram. Comme Samsung Electronics, SK Hynix ou Micron Technology, il est engagé dans une expansion de ses capacités de production pour répondre à l’explosion de la demande de cette famille de puces.

De leurs côtés, Infineon Technologies et Renesas Electronics investissent dans les composants pour l’automobile. Un marché particulièrement dynamique tiré par le développement des systèmes d’assistance à la conduite, de la voiture connectée et des projets de véhicule autonome.

Samsung, champion des investissements

Les 15 industriels du club devraient engloutir ensemble 62,8 milliards de dollars en 2017, soit 83% des 76 milliards de dollars des investissements de toute l’industrie des semiconducteurs selon IC Insights. Samsung Electronics fait figure du plus gros investisseur avec 14,5 milliards de dollars, suivi dans le Top 5 mondial par Intel (12 milliards de dollars), TSMC (10 milliards de dollars), SK Hynix (6 milliards de dollars) et Micron Technology (5,8 milliards de dollars).

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle