STMicroelectronics prévoit une hausse de son CA au second trimestre, l'action bondit

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a annoncé mercredi s'attendre à une hausse de son chiffre d'affaires au second semestre par rapport au premier, à la faveur des premiers signes d'une reprise de la demande en Asie où les mesures de restriction en vigueur pour freiner la pandémie de coronavirus ont été assouplies.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

STMicroelectronics prévoit une hausse de son CA au second trimestre, l'action bondit
STMicroelectronics a annoncé mercredi s'attendre à une hausse de son chiffre d'affaires au second semestre par rapport au premier, à la faveur des premiers signes d'une reprise de la demande en Asie où les mesures de restriction en vigueur pour freiner la pandémie de coronavirus ont été assouplies. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs, fournisseur notamment d'Apple, de Tesla ou encore de l'équipementier télécoms Huawei, a dit anticiper une croissance de ses ventes dans une fourchette de 340 millions à 1,04 milliard de dollars (312-956 millions d'euros) au second semestre. Sur l'ensemble de l'exercice, cela se traduirait par un chiffre d'affaires annuel compris entre 8,8 et 9,5 milliards de dollars.

A la Bourse de Paris et de Milan, l'action STMicro a bondissait de près de 8% vers 13h00 GMT, soutenue par le relèvement de ses prévisions.

"Les canaux de distribution montrent une certaine reprise en Chine à la suite du redémarrage des opérations, mais un ralentissement en Europe et aux Etats-Unis", a déclaré le directeur général du groupe, Jean-Marc Chery, lors d'une conférence avec les analystes.

"Nous commençons à observer les premiers signes d'une reprise en Chine", a-t-il ajouté, faisant référence à l'industrie automobile.

STMicroelectronics a cependant choisi d'abaisser de 30% à 0,17 dollar le dividende proposé aux actionnaires au titre de l'exercice 2019.

Le groupe, basé à Genève, a dit s'attendre à une baisse d'environ 10% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre par rapport au premier en raison des contraintes opérationnelles et logistiques liées aux mesures actuellement en vigueur pour contenir le virus et à la baisse de la demande dans sa division automobile.

La marge pour le deuxième trimestre devrait s'élever à 34,6% contre 37,9% au premier trimestre, en raison de ces difficultés, a expliqué Jean-Marc Chery.

(Mathieu Rosemain avec Zuzanna Szymanska à Gdansk; version française Blandine Hénault et Claude Chendjou, édité par Nicolas Delame et Henri-Pierre André)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS