Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

STMicroelectronics et Hyundai Autron créent un labo commun sur les puces automobiles

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Partenaires depuis 5 ans dans le développement de puces automobiles, STMicroelectronics et Hyundai Autron franchissent une nouvelle étape en ouvrant un laboratoire commun en Corée du Sud. Mission : collaborer à la création de solutions novatrices pour les véhicules respectueux de l’environnement.

STMicroelectronics et Hyundai Autron créent un labo commun sur les puces automobiles
La voiture Hyundai Kona est équipé d'un semi-conducteur développé conjointement avec STMicroelectronics.
© Hyundai

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics et Hyundai Autron, le bras armé du constructeur automobile coréen Hyundai Motor dans les contrôleurs électroniques, semi-conducteurs et  logiciels, passent à une nouvelle étape de leur coopération. Ils ouvrent à Séoul, en Corée du Sud, un laboratoire de développement commun où des ingénieurs des deux sociétés vont collaborer autour de la création de solutions novatrices pour les véhicules respectueux de l'environnement. Les travaux mettront notamment l'accent sur les contrôleurs motopropulseurs de Hyundai Motor.

Repositionnement de ST sur l'automobile et l'industrie

Depuis 2013, STMicroelectronics et Hyundai Autron disposent d’un partenariat de coopération pour le développement de composants et solutions électroniques destinés aux applications de transmission, et plus particulièrement à la gestion de moteur. " Le laboratoire de développement commun avec Hyundai Autron s’appuie sur le succès de notre première collaboration sur les systèmes de contrôle électronique automobile et fait progresser notre vision pour l’avenir proche de la conduite intelligente ", déclare dans le communiqué Jérôme Roux, vice-président exécutif en charge des ventes et du marketing pour la région Asie-Pacifique de STMicroelectronics.

Jean-Marc Chéry, qui a pris les rênes de STMicroelectronics en juin 2018, veut repositionner le groupe sur l’automobile et l’industrie, deux marchés qui offrent l’avantage d’être plus stables et plus rémunérateurs que celui des mobiles. L’approfondissement du partenariat avec Hyundai Autron s’inscrit dans cette stratégie.

Intensification de l'effort R&D

A travers leur partenariat, STMicroelectronics et Hyundai Autron ont conjointement développé un composant pour injection contrôlée par soupape, embarqué dans la voiture Hyundai Kona. Avec ce labo commun, Hyundai Autron veut intensifier ses efforts de R&D pour répondre à la demande croissante de véhicules respectueux de l'environnement, de voitures autonomes et de technologies de connectivité.

STMicroelectronics couvre un large éventail de semi-conducteurs dédiés à l’automobile, depuis les mémoires non volatiles embarquées jusqu’aux capteurs de mouvements MEMS utilisés dans les commandes de châssis avancées, en passant par les composants de puissance pour le contrôle des moteurs, de l'éclairage et de la batterie, les imageurs spécialisées et processeurs d’imagerie pour systèmes de sécurité, ou encore les microcontrôleurs. En 2017, l’automobile représentait 27% de son chiffre d’affaires total.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle