Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

STMicroelectronics embarque dans la voiture autonome de course de Roborace

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs STMicrolectronics fournit plusieurs composants électroniques clés de la Robocar de Roborace, première voiture autonome de course. Au salon Electronica, il en fait sa vitrine dans les puces en carbure de silicium.

STMicroelectronics embarque dans la voiture autonome de course de Roborace
La Robocar, la voiture autonome de course de Roborace, sur le stand de ST à Electronica 2018.
© STMicroelectronics

La Robocar, la voiture autonome du britannique Roborace, aura été la grande vedette du stand de STMicroelectronics à Electronica, le salon des composants électroniques qui s'est déroulé à Munich, en Allemagne, du 13 au 16 novembre 2018. Et pour cause, il s’agit de la première voiture de course remplaçant le conducteur par une intelligence artificielle. Elle devrait participer au championnat que la société Roborace prévoit d’organiser en 2019.

Enjeu d'une grande bataille

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs en fournit plusieurs composants électroniques. Mais il a choisi d’en faire sa vitrine dans les puces en carbure de silicium. Une technologie émergente d’électronique de puissance, enjeu d’une grande bataille entre pas moins de 50 acteurs dans le monde selon le cabinet IHS Markit, dont STMicroelectronics, l’allemand Infineon Technologies, l’américain Wolfspeed ou encore le japonais Rohm.

Equipée de quatre moteurs électroniques de 135 KW et d’une batterie de 58 KW, la Robocar peut monter à des vitesses de 320 Km/h. STMicroelectronics fournit les composants et modules en carbure de silicium du chargeur de batterie et de l'onduleur alimentant les moteurs électriques. Il fournit également les circuits pilotes en silicium de gestion de la recharge de la batterie.

STMicroelectronics fait des circuits en carbure de silicium un axe fort de son développement dans l’automobile. Selon son PDG Jean-Marc Chéry, le groupe mène pas de moins de 30 projets actuellement sur ce segment. Parmi ses clients stratégiques figure le constructeur américain de voitures autonomes Tesla. Il vise une position de leader avec plus de 30% de ce marché.

Un marché explosif

Tiré par l’électrification de la voiture et la dissémination des énergies renouvelables ainsi que par la recherche de l’efficacité énergétique dans le ferroviaire, l’industrie ou encore les réseaux électriques, le marché mondial du carbure de silicium est promis à un fort développement. Selon le cabinet IHS Markit, il devrait passer de 398,5 millions de dollars en 2017 à plus de 1 milliard de dollars en 2020 et dépasser les 10 milliards de dollars en 2027.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle