STMicroelectronics de retour au CAC 40 après quatre années d’absence

Le fabricant franco-italien de semiconducteurs STMicroelectronics retrouve sa place au CAC 40 après près de quatre années d’absence. Un retour qui consacre ses perspectives de rebond grâce à de juteux contrats emportés auprès de Samsung et Apple.

Partager
STMicroelectronics de retour au CAC 40 après quatre années d’absence
Carlo Bozotti, PDG de STMicroelectronics

STMicroelectronics récolte le fruit de son redressement. Le fabricant franco-italien de semiconducteurs, qui emploie 43 500 personnes dans le monde, dont 10 800 en France, retrouve sa place dans le CAC 40. Il remplace l’équipementier finlandais des télécoms Nokia Networks le 18 septembre 2017.

Presque tous les voyants au vert

Plombé par ST-Ericsson, sa coentreprise avec Ericsson dans les puces mobiles qu’il a fini par démanteler et fermer, STMicroelectronics a été expulsé, le 23 décembre 2013, de l’indice phare de la Bourse de Paris au profit d’Alcatel-Lucent. Ironie du sort, c’est aujourd’hui lui qui éjecte l’équipementier télécoms racheté en janvier 2016 par Nokia Networks.

Ce retour en grâce consacre le rebond de STMicroelectronics. "Ce n'est pas vraiment une surprise, confie à L'Usine Nouvelle Dorian Terral, analyste financier chez Bryan, Garnier & Co. Il marque la reconnaisance du changement de profil de la société par les investisseurs, avec le retour à la croissance en 2016 après une baisse continue depuis 2011, et l'amélioration des marges d'exploitation à un niveau jamais atteint sur les six dernières années aux alentours de 10%. Il va avoir un effet positif sur l'évolution du cours en Bourse mais n'aura aucun impact sur le business de l'entreprise."

Deux juteux contrats

Après six années de morosité et de stagnation, qui lui ont fait perdre 30% de son chiffre d’affaires, le groupe, dirigé par Carlo Bozotti, s’attend à une croissance de 14% de son chiffre d’affaires en 2017. Et l’idylle devrait se confirmer en 2018. Tous les voyants sont en train de passer au vert. La petite division d’imageurs spécialisés, dernière activité encore dans le rouge, devrait voir son chiffre d’affaires plus que doubler en 2017, et il est possible qu’elle passe au vert. L'optimisme est tel que le groupe a décidé de booster ses investissements industriels en 2017 en les portant entre 1,25 et 1,3 milliard de dollars, contre 1 à 1,1 milliard de dollars prévu au début de 2017.

Ces perspectives bénéficient presque à toutes les activités de l’entreprise. Mais elles sont tirées tout particulièrement par le gain de deux contrats importants auprès des deux leaders mondiaux des mobiles : l’un porte sur la fourniture en exclusivité de détecteurs Mems pour les Galaxy S8 et Galaxy Note 8, les derniers smartphones vedettes de Samsung, l’autre pour la fourniture en exclusivité de modules caméra 3D à temps de vol pour le futur iPhone d’Apple.

Bond en Bourse de 127% en un an

La décision du Conseil Scientifique des Indices boursiers d'Euronext, auxquels appartient le CAC 40, s’appuie sur les performances boursières des douze derniers mois. Or depuis un an, le titre STMicroelectronics a gagné 127%, contre environ +12% pour l’ensemble des entreprises du CAC 40 et presque zéro pour Nokia Networks.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS