Electronique

"STMicroelectronics atteindra son objectif dans le carbure de silicium", affirme son patron Jean-Marc Chéry

Ridha Loukil ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien STMicroelectronics a présenté, le 24 octobre 2019, des résultats trimestriels meilleurs que prévus. L’occasion pour L’Usine Nouvelle de s’entretenir avec Jean-Marc Chéry, directeur général et président du directoire du groupe. Embargo américain contre Huawei, OPA d’AMS sur Osram, surenchère de Cree dans le carbure de silicium, conséquences de l'incendie de Lubrizol… Les sujets d'actualité sont nombreux.

STMicroelectronics atteindra son objectif dans le carbure de silicium, affirme son patron Jean-Marc Chéry
Jean Marc Chéry, directeur général et président du directoire STMicroelectronics
© Guittet Pascal

L'Usine Nouvelle - Les résultats du troisième trimestre 2019 s’avèrent meilleurs que prévus. Comment l’expliquer ?

Jean-Marc Chery - Cela s’explique par deux facteurs positifs. Le premier est lié aux imageurs spécialisés dans les smartphones. Nous avons remporté le marché de composant de recharge sans fil des nouveaux smartphones de deux constructeurs américains (les iPhone 11 d’Apple et les Pixel 4 de Google selon L’Usine Nouvelle). Le second concerne les microcontrôleurs notamment au travers le réseau de distribution en Asie. La croissance séquentielle sur ce segment, qui a démarré en mars dernier, se confirme mois après mois. Au troisième trimestre, elle atteint +25%. On revient maintenant à un niveau standard de stock. D’autres produits comme le carbure de silicium, les circuits d’assistance à la conduite automobile, les composants de puissance ou les capteurs ont contribué aux bons résultats. En revanche, l’amélioration dans les produits pour l’automobile traditionnelle à moteur thermique n’est pas au niveau espéré. La baisse se poursuit, même si elle tend à se ralentir.

Vous avez abaissé vos projections de chiffre d’affaires pour 2019, pourquoi ?

Nous avons donné comme projection un chiffre d’affaires médian de 9,48 milliards de dollars en 2019, au lieu de 9,5 milliards de dollars projeté auparavant. Cela est dû au marché de l’automobile traditionnelle qui s’avère plus faible qu’espéré auparavant. Nous opérons sur un marché à visibilité très faible.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte