Electronique

STMicro secoue Grenoble

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En un peu plus de quarante ans, STMicroelectronics a renforcé son ancrage local. Et créé un véritable écosystème à Grenoble.

STMicro secoue Grenoble
Quel est le bassin industriel qui a enregistré le plus fort taux d’emplois nouveaux ces vingt dernières années Ce n’est pas Toulouse, avec Airbus, mais Grenoble, dans le sillage de STMicroelectronics et du CEA. Alors que l’aéronautique a vu ses effectifs multiplier par deux à Toulouse entre 1993 et 2011, ceux de l’industrie micro et nanoélectronique grenobloise ont presque quadruplé, l’emploi dans l’industrie française se contractant de 20% sur la même période. Avec plus de 6 000 emplois à Grenoble et à Crolles, STMicro fait mieux que Toyota à Valenciennes et se classe au deuxième rang des sites industriels français en termes d’emplois directs créés. Ce sont là les principaux enseignements de l’analyse de l’impact de STMicroelectronics sur l’emploi et le pôle économique[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte