STMicro se lance dans les puces médicales avec un laboratoire de Singapour

Partager

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs et les laboratoires Veredus (Singapour), spécialisés dans le diagnostic médical, s'apprêtent à commercialiser un système miniaturisé de détection rapide des principaux types de grippe (virus influenza), notamment la grippe aviaire. Baptisé VereFlu, ce « laboratoire portable » sur puce, une première mondiale, intègre deux puissantes applications biologiques moléculaires pour analyser les microéchantillons des patients (sang, sérum et prélèvements respiratoires).

De la taille d'un ongle, ce système de test pourra être utilisé sur les lieux de traitement. Selon STMicroelectronics et Veredus, le Vereflu offrira un diagnostic précis et fiable sur les données génétiques de l'infection en seulement deux heures, contre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, avec les procédés actuels. Outre la réduction des délais, cette approche innovante réduira les risques de contamination inhérents à l'émergence d'un nouveau virus de la grippe, car elle augmentera l'efficacité du vaccin.

Les deux sociétés ont également créé un laboratoire commun à Singapour, afin de développer de nouvelles applications biomédicales sur puce (technologie In-Check de STMicro), notamment de nouveaux marqueurs pour les maladies infectieuses et cardiaques.

« STMicroelectronics voit de nouvelles opportunités de forte croissance dans le marché de la santé, notamment dans le domaine des soins du patient », a déclaré François Guibert, directeur général de STMicro en Asie. Il précise néanmoins que la contribution des activités puces médicales au chiffre d'affaires total du groupe restera « quantité négligeable » pendant encore au moins trois à cinq ans.

Matthieu Maury

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS