Electronique

STMICRO investit dans une ligne pilote

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Le franco-italien STMicroelectronics investit 100?millions d’euros dans son usine de Tours (Indre-et-Loire) pour implanter une ligne pilote de composants en nitrure de gallium, issus d’une collaboration avec le CEA Leti. Ces diodes et transistors de puissance auront des applications dans des chargeurs embarqués sans fil pour véhicules et serveurs et dans l’industrie, mais pas dans la téléphonie. L’industriel, qui avait annoncé en septembre que Tours accueillerait cette ligne de production, ne confirme pas le montant précis de cet investissement majeur, révélé par la métropole. Un bâtiment de 1 000?m2, doté de salles blanches, devrait sortir de terre au second semestre 2020. Dix?millions d’euros y seront consacrés. Les équipements pour fabriquer ces semi-conducteurs à large bande devraient mobiliser 90?millions d’euros. Concernant les emplois[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte