Still Montataire : dirigeants et salariés réunis le 6 octobre

Partager

Social. Le mardi 27 septembre s’est tenu à Serris (Seine-et-Marne), au siège de Still France, un CCE dans le cadre du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), lié à la fermeture annoncée de l’usine de Montataire, dans l’Oise. Elle emploie 185 salariés permanents et 70 intérimaires.

Cette deuxième réunion, prévue dans le cadre du déroulement du PSE, a été suspendue à la demande des syndicats estimant non-valides les « motifs économiques » invoqués par la direction pour fermer le site picard. Au cours de cette réunion, l’expert du CCE mandaté par les syndicats a par ailleurs interpellé la direction avec un certain nombre de questions sur l’entreprise. Ce CCE suspendu et reporté devrait se tenir le 6 octobre à Serris. Depuis l’annonce par Still, filiale du groupe Kion, d’une fermeture de l’usine de Montataire qui fabrique des chariots de magasinage (marques Still et Fenwick), les relations se sont tendues entre syndicats et direction.

La visite à Montataire le jeudi 22 septembre de Goran Mihajlovic, directeur des sites industriels de Still, a mis le feu aux poudres. Ce dernier entendait négocier avec les salariés une « prime de motivation » afin que ces derniers assurent sans tarder les commandes de chariots en cours. Les salariés ont jugé ses propositions « indécentes » et une partie d’entre eux a décidé de retenir Goran Mihajlovic et Jérôme Chevillote, directeur du site de Montataire. Les deux dirigeants seront libérés 5 heures plus tard après intervention du sous-préfet de Senlis et du maire PCF de Montataire. Il est alors convenu que les dirigeants reprennent les négociations le lendemain au sein de l’usine. Le vendredi 23, le sous-préfet qui joue les médiateurs décide que les négociations auront lieu à la mairie de Montataire - située à 100 mètres de l’usine - « pour des raisons de sécurité », considérant que celle-ci n’est pas garantie au sein de l’usine.
Une partie des salariés se rend devant la mairie de Montataire en signe de protestation. Devant cette manifestation spontanée, le sous-préfet décide alors, pour des raisons de sécurité, d’évacuer les deux dirigeants.

Pour mémoire, le projet industriel du groupe Still est de transférer la production de Montataire vers son usine de Luzzara (Italie).

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    STILL
ARTICLES LES PLUS LUS