Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Stevenin-Nollevaux investit 2,4 millions d'euros à Hautes-Rivières

, , , ,

Publié le

Implantée à Hautes-Rivières (Ardennes) dans la Vallée de la Semoy, considérée comme l'Eldorado économique des Ardennes, l'entreprise de forge-estampage Stevenin-Nollevaux va investir 2,4 millions d'euros dans une nouvelle ligne de forge.

Stevenin-Nollevaux investit 2,4 millions d'euros à Hautes-Rivières
Stevenin-Nollevaux va investir 2,4 millions d'euros dans une nouvelle ligne de forge à Hautes-Rivières.
© D.R.

"L'amélioration continue est notre caractéristique. On ne s'endort jamais sur ce que l'on fait car si vous ralentissez vos efforts, vous vous faites dépasser". A partir de ce constat, Thierry Latour, président du directoire de la SA Stevenin-Nollevaux depuis fin 2012, a annoncé que l'entreprise basée à Hautes-Rivières (Ardennes) allait bénéficier d'un investissement de 2,4 millions d'euros en 2019.

Une enveloppe financière qui va permettre l'installation d'une nouvelle ligne de forge comprenant un nouveau pilon hydraulique de 5 000 kg/mètre, une chauffeuse, un bac de trempe direct et un convoyeur de refroidissement soufflé. Deux robots seront intégrés sur cette nouvelle chaîne dès la mise en place. Cette ligne de forge devrait être entièrement implantée et montée en août 2019 pour être opérationnelle en septembre 2019. Tous les éléments périphériques qui vont avec la ligne de forge arriveront donc à Hautes-Rivières au cours du premier semestre 2019. Il est aussi envisagé dans un second temps de robotiser les opérations d'ébavurage.

84 salariés et 15 intérimaires

Cet investissement qui intervient à une période où l'actionnariat de l'entreprise a été renforcé par l'arrivée au capital de la société d'investissement régional Grand Est doit permettre, dans le cadre de l'usine du futur, de sécuriser les actuels moyens de production, en diminuer les coûts, permettre une gestion avec une centralisation des données grâce à une remontée globale des informations de tous les paramètres et ouvrir de nouvelles capacités de production.

Stevenin-Nollevaux emploie 84 salariés et 15 intérimaires, fabrique en moyenne et grande série des petites pièces dans un créneau allant de 50 grammes à 5 kilo. A l'exception de l'automobile, la PME ardennaise œuvre pour différents secteurs d'activités : la construction mécanique, la manutention-levage, le matériel de bâtiment, le poids lourd et le machinisme agricole.

Fort d'un portefeuille d'une centaine de clients, Stevenin-Nollevaux réalise un chiffre d'affaires de 15,5 millions d'euros dont 80 % à l'export. La société ardennaise fournit des entreprises de tous types, des PME aux grands groupes mondiaux, et fabrique annuellement 8 millions de pièces forgées. Un volume de travail qui a d'ores et déjà amené le directoire à projeter un futur plan d'investissements à cinq ans. Sans encore en détailler les grandes lignes.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle