Stéphane Travert écarte toute défaillance de l'Etat à propos des laits infantiles contaminés de Lactalis

Stéphane Travert, a défendu jeudi 4 janvier l'action des services de l'Etat dans le dossier Lactalis, qui a dû retirer du marché en décembre des laits infantiles produits dans son usine de Craon (Mayenne) du fait d'un risque de contamination par des salmonelles. Le ministre de l'Agriculture assure que "l'Etat n'a pas été défaillant".

Partager
Stéphane Travert écarte toute défaillance de l'Etat à propos des laits infantiles contaminés de Lactalis
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a défendu l'action des services de l'Etat dans le dossier Lactalis, qui a dû retirer du marché en décembre des laits infantiles produits dans son usine de Craon (Mayenne) du fait d'un risque de contamination par des salmonelles. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

"L'Etat n'a pas été défaillant", a déclaré Stéphane Travert. Le ministre de l'agriculture est revenu, jeudi 4 janvier sur Franceinfo, sur l'affaire du lait infantile contaminé par des salmonelles et a défendu l'action des services de l'Etat. Dans un article paru mercredi, Le Canard enchaîné fait état d'un contrôle de routine effectué en septembre par les services sanitaires, qui n'avait pas permis de déceler de contamination. "Il y a eu des contrôles mais vous savez, l'usine de Craon, (...) c'est un site très important dans lequel il y a plusieurs usines", a expliqué Stéphane Travert.

Les contrôles inopinés réalisé par les services vétérinaires, sous l'autorité du préfet, du ministère de l'Agriculture et de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) "ont été faits sur un site qui ne correspond pas à l'endroit où est produit le lait infantile, c'est pour ça que nous n'avons rien trouvé", a précisé le ministre de l'Agriculture. "Nous ne pouvions pas savoir. A partir du moment où on ne trouve rien, on ne nous alerte sur rien", a-t-il dit.

Ouverture d'une enquête préliminaire

Selon l'hebdomadaire satirique, le groupe laitier a lui-même "repéré des salmonelles sur du matériel de nettoyage et sur les carrelages" en août, puis en novembre. Lactalis a précisé dans un communiqué daté de mercredi que lors de ces autocontrôles, "des traces de salmonelle ont été révélées uniquement dans l'environnement et non dans les produits", ce qui a donné lieu "comme il se doit, à l'application d'un programme de nettoyage adapté et à des contrôles renforcés (...) qui se sont tous révélés négatifs."

"Personne ne couvre personne" et les responsabilités des uns et des autres seront déterminées par l'enquête judicaire, a dit Stéphane Travert. Fin décembre, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire notamment pour "blessures involontaires et "mise en danger de la vie d'autrui".

Pour Reuters, Myriam Rivet, édité par Simon Carraud

0 Commentaire

Stéphane Travert écarte toute défaillance de l'Etat à propos des laits infantiles contaminés de Lactalis

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS