Stellantis en grande forme au premier semestre 2021 malgré la pénurie de puces

Le groupe Stellantis a fait état mardi d'une marge opérationnelle record au premier semestre 2021 et relevé son objectif pour l'année. Le succès de ses pick-up et SUV en Amérique du Nord et en Europe ont éclipsé l'impact de la pénurie de puces.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Stellantis en grande forme au premier semestre 2021 malgré la pénurie de puces
Stellantis a largement réhaussé ses objectifs annuels. /Photo prise le 10 juin 2021/REUTERS/Rebecca Cook

Quelques jours après son rival Renault, Stellantis affiche lui aussi des résultats encourageants. Le quatrième constructeur automobile mondial, né de la fusion entre PSA et FCA, a dégagé entre janvier et juin 2021 un résultat opérationnel courant de 8,6 milliards d'euros avec une marge de 11,4 %, contre respectivement 752 millions d'euros et 1,5 % au premier semestre 2020.

Le chiffre d'affaires décolle

Plusieurs analystes tablaient plutôt sur un résultat opérationnel inférieur à 6 milliards d'euros. Le groupe lui-même semble positivement surpris par ses performances : alors qu'il tablait initialement sur une marge annuelle comprise entre 5,5 % et 7,5 %, il espère désormais franchir la barre des 10 %.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Stellantis a vu son chiffre d'affaires bondir de 46 % à 75,3 milliards d'euros grâce aux volumes et à l'effet prix de ses modèles les plus rémunérateurs. Rien qu'en Amérique du Nord, où ses ventes de pick-up et de SUV ont décollé, sa marge a atteint 16,1 %, là aussi un record. Au total, le bénéfice net de l'entreprise, qui regroupe désormais 14 marques, a atteint 5,936 milliards d'euros contre une perte de 813 millions d'euros un an auparavant.

Maserati dans le vert

« Tout en assurant cette performance opérationnelle élevée, l’entreprise a également fait des progrès majeurs sur les questions stratégiques, liées à l’accélération de l’électrification et au software qui sont les piliers fondamentaux de notre stratégie », a commenté le directeur général Carlos Tavares, en saluant ces « résultats financiers très solides ».

Depuis son arrivée chez PSA il y a un peu plus de sept ans, ce dernier rationalise en permanence l'activité et met l'accent sur les modèles les plus rentables. Le directeur général est également parvenu à ramener dans le vert la marque de luxe Maserati, qui a dégagé un bénéfice opérationnel de 28 millions d'euros après deux années de pertes.

Course à l'électrification

Stellantis a néanmoins prévenu ne pas attendre d'amélioration dans la crise des semi-conducteurs avant le quatrième trimestre et a estimé que l'impact pour lui sur l'année devrait être de l'ordre de 1,4 million de véhicules perdus. Le groupe sera également confronté au second semestre à l'inflation des matières premières (acier, aluminium, cuivre), a ajouté le directeur financier Richard Palmer.

Près d'un mois après la divulgation de son plan visant à promouvoir les véhicules électriques, Stellantis en a profité pour réaffirmer ses ambitions en la matière. Onze nouveaux véhicules électriques devraient être présentés au cours des deux prochaines années. Les marques DS, Lancia et Alfa Romeo deviendront 100 % électriques à partir de 2024, 2026 et 2027 respectivement. D'ici à 2025, le groupe devrait investir 30 milliards d'euros dans l'électrification.

Avec Reuters (Gilles Guillaume et Giulio Piovaccari, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS