Stellantis et le taïwanais Foxconn s'allient dans la voiture connectée

PARIS (Reuters) - Stellantis, groupe automobile issu de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, et le taïwanais Foxconn ont annoncé mardi la création d'une coentreprise baptisée Mobile Drive, spécialisée dans les technologies numériques pour le développement des voitures connectées.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Stellantis et le taïwanais Foxconn s'allient dans la voiture connectée
Stellantis, groupe automobile issu de la fusion entre PSA et Fiat Chrysler, et le taïwanais Foxconn ont annoncé mardi la création d'une coentreprise baptisée Mobile Drive, spécialisée dans les technologies numériques pour le développement des voitures connectées. /Photo prise le 5 mai 2021/REUTERS/Gonzalo Fuentes

"Mobile Drive associera l’expertise mondiale de Stellantis en matière de conception et d'ingénierie automobiles à la capacité de développement mondial de Foxconn, entreprise reconnue dans le domaine en constante évolution des logiciels et du matériel pour smartphones et de l'électronique grand public", est-il écrit dans un communiqué.

Le cockpit des voitures a longtemps été une prérogative exclusive des constructeurs automobiles, mais un nombre croissant d'entre eux signent désormais des partenariats avec des sociétés technologiques pour pouvoir proposer des environnements d'infotainment plus modernes.

Renault, par exemple, inaugurera l'an prochain sur la nouvelle Megane un cockpit développé avec Google.

Pour Foxconn, l'assembleur taiwainais de l'iPhone d'Apple, cet accord vient s'ajouter à plusieurs partenariats déjà conclus avec des constructeurs automobiles.

L'an dernier, Fiat Chrysler, maintenant partie de Stellantis, avait annoncé envisager une co-entreprise avec la maison mère de Foxconn, Hon Hai Precision Industry, pour fabriquer des voitures électriques et développer des véhicules connectés par internet en Chine.

Foxconn et le chinois Zhejiang Geely Holding Group ont annoncé en janvier également un accord pour fournir des activités de fabrication en sous-traitance aux constructeurs automobiles, parmi lesquels Faraday Future, spécialisé dans les véhicules électriques.

Foxconn aidera aussi à la production de SUV électriques pour la start-up chinoise Byton en 2022 et ouvrira avec le fabricant de voitures électriques Fisker une usine aux Etats-Unis en 2023.

(Gilles Guillaume, Nicolas Delame et Bertrand Boucey, avec Giulio Piovaccari à Milan)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS