Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Staubli au bras de Charli et d’Areva

, ,

Publié le

Pour équiper Charli, le robot qui extrait le sodium de la cuve primaire de la centrale nucléaire de Creys- Malville (Isère) en cours de démantèlement, Areva a fait appel au suisse Stäubli. Le fabricant de robots de Faverges (Haute-Savoie) a équipé Charli d’un bras robotisé TX40, doté d’une tête de découpe laser allégée, développée par Areva, et de plusieurs caméras, pour percer les tuyauteries avec une grande précision dans des zones inaccessibles à l’homme. « Nous avons équipé le robot d’une longueur de câble de près de 30 mètres », précise Stéphane Buttin, le responsable commercial sud-est de Stäubli. Charli se déplace dans un tuyau de 55 centimètres de diamètre. Stäubli emploie 1 173 salariés à Faverges sur les 4 000 que compte le groupe. En 2013, il a réalisé un chiffre d’affaires de 1 milliard de francs suisses, dont la moitié pour l’usine haut-savoyarde. La robotique représente 20 % de son activité. La direction de la R & D est située à Faverges et réunit 350 personnes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle