Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Statu quo syndical à la SNCF après les élections professionnelles

Sylvain Arnulf , ,

Publié le

Les rapports de force entre syndicats restent inchangés à la SNCF à l’issue des élections professionnelles, dont les résultats ont été annoncés jeudi 22 novembre.

Statu quo syndical à la SNCF après les élections professionnelles © Régis Bossu - L'Usine Nouvelle

Le long conflit social au printemps et à l’été à la SNCF, avec 36 jours de grève, a–t-il fait évoluer les rapports de force syndicaux ? Absolument pas, peut-on constater à la lecture des résultats des élections professionnelles, publiés le 22 novembre. Un scrutin marqué par une décrue de la participation, qui atteint son plus faible niveau historique pour des élections professionnelles dans l’entreprise ferroviaire française, avec 66,7%, soit presque deux points de moins qu’en 2015. Le vote électronique était pourtant censé endiguer l’abstention.

La CGT en baisse, Sud en hausse

Les scores sont sensiblement les mêmes qu’en 2015. La CGT cheminots reste en tête à 34,02% (-0,31 point), devant l’Unsa à 23,96% (+0,1 pt), Sud Rail à 17,28% (+0,45 pt) et la CFDT (14,30%, -0,85 pt). Ce sont les quatre syndicats représentatifs à l’échelle du groupement public ferroviaire, car ayant obtenu plus de 10% des suffrages.

FO enregistre un résultat en baisse, à 7,63% (-1,53), conséquence de sa crise interne et de la scission avec la CFE-CGC. Celle-ci avait choisi de faire cavalier seul, plutôt qu’une liste commune comme en 2015, et atteint 2,78%. La CFTC obtient 0,03% des suffrages (contre 0,68% en 2015).

Notons que le score de la CGT est en baisse pour le sixième scrutin consécutif : en douze ans il est passé de 40 à 34%.

Pacte social et convention collective à négocier

Après l’adoption de la réforme ferroviaire, les syndicats doivent négocier un nouveau pacte social pour tous les cheminots de la SNCF. L’entreprise a prévu l’arrêt des embauches au statut de cheminot en 2020. La convention nationale collective pour toutes les entreprises de la branche ferroviaire doit également être discutée.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle